mercredi 3 septembre 2014

"Nos étoiles contraires" de John Green


Editions Nathan
330 Pages
16.90 Euros
Lu en ebook


Résumé:

Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût pour la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence...les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.


Mon avis:

Alors ai-je vraiment besoin de présenter ce livre, qui a connu un immense succès, et encore plus mis en avant depuis la sortie du film.
Hazel, une jeune fille de 16 ans est atteinte d'un cancer en phase terminale. Même si son traitement a ralenti l'évolution de la maladie, elle sait que ce n'est qu'une question de temps. Lors d'une séance d'un groupe de soutien, elle rencontre Augustus, qui lui est en rémission. Les deux jeunes gens vont vivre un très belle histoire d'amitié puis d'amour.

Je dois dire que j'étais un peu fébrile à l'idée de lire ce roman. Il traite du cancer chez les enfants (adolescents) et en tant que maman ça me fout un trouille pas possible... Je savais qu'il me chamboulerait certainement et j'avais raison, j'en ressors tout simplement bouleversée. J'ai rarement autant pleuré avec un livre.

 On s'attache beaucoup aux deux personnages principaux, mais comment faire autrement? 
Hazel est une jeune fille tellement courageuse. Elle est malade depuis quelques années, elle se sait condamner et pourtant, elle continue ses études à la fac, elle continue de vivre, dans la mesure du possible. Sa plus grande crainte est de faire souffrir les gens autour d'elle, elle veut épargner les gens de la souffrance que sa mort va affecter. Elle a tendance à se replier sur elle même, elle ne veut plus trop sortir. C'est face à l'insistance de sa mère qu'elle accepte d'aller au groupe de soutien et qu'elle rencontre Augustus. Lui est très drôle, romantique. Toutes les petites attentions qu'il lui porte, et les cadeaux qu'il lui fait en sont la preuve.
Entre les deux va se nouer une histoire exceptionnelle, bien à eux, un peu hors du temps. Ils savent que leurs jours ensemble sont comptés et pourtant ils vivent tout à fond, sans se soucier du lendemain.
J'ai également beaucoup aimé Isaac, leur ami, lui aussi atteint d'un cancer, devenu aveugle. Il a vraiment une vie merdique (disons le clairement) avec sa maladie et pourtant, il est plein d'humour.

John Green a écrit là une petite pépite, ces petits livres qu'une fois lu on ne peut pas oublier. Tout d'abord son écriture est parfaite. Rythmée, et tellement poétique, souvent assez philosophique et métaphorique. Les mots sont toujours juste sur la situation ou l'émotion décrite. Le sujet abordé est lourd, grave et pourtant à de nombreuses reprises j'ai beaucoup ri, il y a une certaine légèreté qui est très agréable et nécessaire, sinon ce livre aurait été bien trop tragique. 
On ressors de ce livre avec le coeur serré, il est à la fois une leçon de vie face au courage de ses deux adolescents, et une belle claque sur cette maladie.

Je pourrais parler de ce livre des heures sans arriver à dire tout ce que j'ai ressenti au cours de ma lecture. Un seul mot, il faut le lire pour que chacun puisse se faire son propre avis sur cette très belle histoire d'amour et de vie.


Ma note:
5/5




Bonus:


4 commentaires:

  1. Oh oui j'ai entendu énormément de bien de ce roman. Je ne suis pas encore sure que ça soit pour moi mais peut etre...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trouvé le film tellement poignant, il faut que je lise le livre !

    RépondreSupprimer