lundi 26 février 2024

"Maintenant ou jamais" de Fanny MYJANY

 


Autoédition
Janvier 2024
361 pages
4.99 €


Résumé :

Anaïs le sait : elle a toujours tendance à tout faire de travers.

Alors quand il s'agit de réserver correctement un billet d'avion, là aussi, ça coince. Larguée et fauchée, la jeune femme a bien l'impression que sa vie ressemble à s'y méprendre à une mauvaise comédie romantique.
Et ce n'est pas Ari Jones qui dira le contraire ! Le célèbre co-fondateur d'une des plus grandes chaîne hôtelière anglo-saxonne remarque immédiatement la jeune femme dans ce hall d'aéroport. Et elle pourrait bien lui sauver la mise.
Le jeune entrepreneur propose un deal peu banal à Anaïs, qui ne pourra que les arranger tous les deux : se faire passer pour sa compagne auprès de sa richissime famille anglaise, le temps d'une semaine, tous frais payés, avec à la clé, une somme rondelette.
Anaïs hésite, mais son caractère de fonceuse refuse de passer à côté de cette proposition alléchante. C'est ainsi qu'elle se retrouve à embarquer jusqu'à Londres, avec cet homme prétentieux qu'elle ne connaît pas, mais qui possède tous les arguments pour lui changer la vie.

Un seul objectif : ne pas tout faire capoter. Mais pour ça, rien n'est moins sûr ! Surtout quand le mensonge prend des proportions inattendues et que ces foutus sentiments se mêlent au jeu.

Parce que, si dans la vie, il faut savoir se décider rapidement pour ne pas louper de précieuses opportunités, il en est de même en amour. Et ça, aucun d'eux n'est prêt à l'entendre !

Alors, c'est maintenant ou jamais ?


Mon avis :

Je remercie Fanny pour ce partenariat et sa confiance !

Vous avez besoin d'un roman léger, sans prise de tête, qui vous met le sourire et qui fait du bien au moral ? Cette histoire est celle qu'il vous faut ! J'ai vraiment passé un excellent moment en compagnie d'Ari et Anaïs, c'était exactement le livre dont j'avais besoin au moment où je l'ai lu !

Anaïs est une miss catastrophe par excellence (magnifique prénom d'ailleurs !!). Elle est pétillante, prend la vie comme elle vient, en essayant de toujours voir les choses du bon côté, malgré le fait que ça n'est pas tout le temps était facile pour elle, loin de là. Mais elle cache ses blessures derrière une joie de vivre et une répartie à toute épreuve. Elle est bienveillante, solaire et a à cœur de faire les choses bien, elle est attachiante ! Et face à un homme du sérieux d'Ari, ça fait des étincelles ! 

Lui est son total opposé ! Manique du contrôle, c'est un chef d'entreprise intransigeant, sérieux qui ne laisse rien au hasard. L'arrivée d'Anaïs dans sa vie est comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, c'est dévastateur !
J'ai adoré la dynamique entre les deux, sur fond de faux couple. Un vrai grumpy sunshine avec des punchlines de qualité, qui m'ont fait mourir de rire. 

Fanny nous offre la comédie romantique par excellence, celle qui ferait un film parfait ! Sa plume si addictive avec toujours ce trait d'humour et sa touche d'émotions colle parfaitement avec ce style de romance. J'ai vraiment passé un super moment avec cette histoire, ces personnages, j'ai eu le sourire tout au long de ma lecture et c'était absolument parfait ! J'ai maintenant hâte de découvrir le prochain tome sur le second frère de la fratrie !

vendredi 23 février 2024

"Succomber malgré moi" T1 de Virginie E. GÉRARD

 


Éditions BMR

Collection Ito

Janvier 2024

445 pages

7.90€


Résumé :

Après une première rencontre désastreuse, ils n’auraient jamais dû se revoir. Et pourtant, le destin en a décidé autrement !
À 30 ans, Matt Evans est un compétiteur né à la carrière prometteuse. Son but ultime : ouvrir sa boîte de consulting avec son meilleur ami, Neal, dans le domaine de la haute finance à New York. Côté cœur ? Il n’a pas le temps pour ce genre de conneries. Amateur de belles femmes, il a pour devise de profiter de chaque opportunité qui s'offre à lui. Sans aucune promesse. Aucun engagement. Le sexe pour le sexe.
À 26 ans, Julia Stroms a la tête sur les épaules et possède une grande force de caractère. Après une rupture douloureuse, elle se jette à corps perdu dans son nouveau projet professionnel : ouvrir sa boutique de pâtisseries, accompagnées de cafés et de thés de renom, avec la ferme intention de ne plus laisser aucun homme lui dicter sa conduite et encore moins la détourner de ses objectifs. Le sexe attendra.
Julia a attisé son intérêt. Matt a provoqué sa colère. Un joueur tel que lui ne reculera devant rien face à ce qu’il convoite.
Et si la tentation devenait plus forte que la raison ?
Qui succombera en premier ?


Mon avis :

Je remercie les éditions BMR pour ce partenariat.

Je me suis lancée dans ce roman en sachant qu'il s'agit du spin-off de Coloc malgré moi, que je n'ai pas lu. Mais ça ne m'a en aucun cas gênée, les événements se déroulant ici ont lieu des années après.

Je suis rentrée dans ce roman rapidement car la plume de l'autrice est vraiment agréable à lire, les chapitres s'enchaînent facilement et c'est vraiment plaisant.

La seconde partie du roman m'a vraiment séduit, j'ai été touchée par les thèmes abordés, mais surtout j'ai accroché avec la romance, ce qui n'était pas le cas jusque là. 
Julia est un personnage qui m'a plu, c'est une jeune femme touchante, que l'on sent blessée par son passé. J'ai adoré la relation qu'elle a avec sa meilleure amie et sa sœur. Elle se lance dans son aventure professionnelle à corps perdu, elle est déterminée à réussir son projet. Cependant, je l'ai perçue timide, réservée, mais son comportement avec Matt ne me semble pas en adéquation avec ces traits de caractère.
Matt évolue beaucoup au contact de Julia, lui qui ne pense qu'aux femmes, à coucher à droite à gauche, va avoir une véritable obsession pour elle et est prêt à tout pour la garder.

Alors si j'ai apprécié la seconde partie du roman, j'avoue que j'ai eu un mal fou à accrocher à la première moitié. Je n'ai pas réussi à m'impliquer dans leur histoire, ni à croire en leur romance malgré la plume de l'autrice. Elle est basée sur le sexe, et je pense que ce n'était pas ce que j'avais envie de lire sur le moment. 

Cependant, l'autrice a réussi à me surprendre à la fin, que je n'avais absolument pas vu venir, et qui m'a laissée bouche bée ! À voir si je me lancerai dans le second et dernier tome.

vendredi 16 février 2024

"Sinners of the rising sun" de Shelby KALY

 


Éditions Black ink

Septembre 2023

390 pages

18€


Résumé :

Retrouver le soleil de l’Arizona après quatre ans en taule pour trafic de drogue, c’est le pied. Même si ça signifie reprendre ma foutue place au sein des Death Meths, le cartel qui régente la région.

Mais avant tout, je dois régler mes comptes avec Andrea, ma fougueuse « fiancée » qui m’a laissé croupir en cellule sans même un regard ni une visite. Et quand je retrouve son petit cul sexy dans les bras d’un abruti de biker, la rage devient incandescente.

Elle va me cracher la vérité, quoi qu’il m’en coûte, même si je doute de l’encaisser sans tout détruire, comme elle a pulvérisé notre amour que je croyais immortel.

Cependant, découvrir qu’elle a été obligée de vendre son âme au diable pour ne pas payer de sa vie sa trahison m’amène à prendre une décision radicale : fuir Sun Valley et arracher Andrea à son destin funeste.


Mon avis :

Direction l'Arizona avec Dean qui sort de prison et souhaite régler ses comptes avec Andrea sa fiancée qui n'est jamais venue le voir durant ses 4 années d'emprisonnement. Il appartient au groupe des Death Meths qui a la mainmise sur les affaires de la région. 

Nous sommes avec une romance assez sombre sur fond de retrouvailles, mais surtout de non-dits, de secrets et de rancœurs, le tout avec cette ambiance mafia en toile de fond. 
J'ai adoré le personnage d'Andrea, une jeune femme pleine de courageuse, de loyauté et qui n'hésite pas à se sacrifier pour protéger ceux qu'elle aime. C'est le style d'héroïne badass qui aime sans concession, sans limite. 
Dean lui c'est cet homme dévoré pas la colère, le besoin de vengeance à sa sortie de prison, mais surtout qui a besoin de comprendre et d'avoir des réponses à ses questions.
L'amour qu'ils ressentent l'un pour l'autre est dévorant, dévastateur, plein de violence de par l'environnement dans lequel il évolue et il s'est construit. C'est l'amour que l'on ne peut occulter, on est prêt à tout pour l'autre. 
 
Le plume de Shelby est toujours très agréable à lire, mais surtout je l'ai trouvée extrêmement visuelle. On a la sensation d'être dans cet environnement chaud et moite de l'Ouest américain, de ressentir chaque rayon de soleil sur la peau ou chaque grain de sable sous les doigts. 

C'est une romance assez sombre qui m'a fait passer un bon moment, mais je reconnais qu'il m'a manqué quelques frissons dans la romance, même si j'ai bien ressenti l'amour et la passion dévorante entre Dean et Andrea et que l'environnement de la mafia est bien construit et ancré dans l'histoire. 


jeudi 8 février 2024

"Dans l'obscurité scintillent les fragiles étoiles" de Marjolaine SOLARO

 


Éditions L'Archipel

Collection Instants suspendus

Janvier 2024

394 pages

20€


Résumé :

À 13 ans, Solal est un collégien pas tout à fait comme les autres. Avec son année d’avance, sa puberté qui se fait attendre, et malgré l’interdiction d’avoir un téléphone portable, il navigue avec agilité dans les méandres de l’adolescence.
Un jour, la très populaire Sterenn, camarade de sa classe de 3e, se suicide sans préavis. Pour Solal, c’est le choc. Depuis plusieurs semaines, Sterenn et lui avaient noué une amitié sincère, mais secrète.
Comment surmonter la culpabilité de ne pas avoir su l’aider alors qu’ils étaient devenus si proches ? Comment faire le deuil d’un lien qui n’a pas existé aux yeux des autres ?
Solal a beau être entouré par une famille aimante et des copains fidèles, peut-il continuer à vivre sans Sterenn ?


Mon avis :

Je remercie Mylène pour l'envoi de ce partenariat !

Cette histoire me tentait autant qu'elle me faisait peur. Étant maman d'une ado de 14 ans, les thématiques abordées ne pouvaient que me toucher. Cette lecture est le style de roman que je trouve nécessaire pour sensibiliser sur les sujets mis en avant, le suicide chez les adolescents et le harcèlement scolaire. C'est un livre à mettre entre toutes les mains.

Malgré la gravité du sujet, l'autrice nous offre un roman tout en douceur et en sensibilité. Sa plume nous expose les faits avec beaucoup de pudeur, tout en étant juste. De plus, la construction du roman est faite de manière très intelligente avec des chapitres se déroulant avant le drame, et d'autres après, ce qui permet au lecteur d'être totalement immergé dans l'histoire.

Les chapitres avant le drame nous montrent comment l'amitié entre Solal et Sterenn s'est construite, comment ces deux ados que tout semble opposer ont réussi à nouer cette relation de confiance. Puis, on suit Solal après le suicide de Sterenn, la manière dont il gère son deuil.

Solal et Sterenn sont deux personnages qui m'ont profondément touchée. Sterenn cette jeune ado qui appartient au groupe des populaires, mais qui n'est pas épargnée par le harcèlement. Elle se sent extrêmement seule et marquée par ce qu'elle a vécu. Son amitié avec Solal qu'elle souhaite garder secrète est pour elle une bouffée d'oxygène dans son quotidien. À travers les mots délicats de l'autrice, on ressent tout son mal-être. 
Solal est aux antipodes de Sterenn, il l'idolâtre, elle lui semble inaccessible, puis ce lien va se créer entre eux, et il se sent spécial. Puis on va le suivre dans son deuil, son incompréhension face à ce geste, la colère qu'il ressent et qui le consume. Comment gérer toutes ces émotions face au choix de notre ami que l'on ne comprend pas.

Cette histoire, ces personnages, ces mots ont été une lecture troublante et bouleversante. Elle dénonce, elle informe, elle soigne, l'autrice offre un roman poignant, qui m'a fait ressentir une pléiade d'émotions mais avec lequel j'ai ressenti beaucoup d'espoir. Une histoire à lire.

vendredi 2 février 2024

"Wildfire" de Hannah GRACE

 




Éditions BMR
Janvier 2024
448 pages
7.99 €


Résumé :

Lors d'une soirée célébrant la conclusion de l'année scolaire, Russ Callaghan et Aurora Roberts, étudiants à Maple Hills, se rencontrent. Un jeu alcoolisé les mène vers une aventure d'une nuit. Jamais du genre à trop s'attarder (ou à attendre grand-chose d'un homme), Aurora s'éclipse avant même que Russ ait l'occasion de lui demander son nom complet.
Quelle n’est pas leur surprise de se croiser dès le premier jour du camp d'été où ils sont tous deux moniteurs, alors qu’ils cherchent à fuir leurs vies familiales compliquées. Russ espère que s'éloigner suffisamment de Maple Hills lui permette d'éviter de gérer les conséquences de l'addiction au jeu de son père, tandis qu'Aurora, lassée de constamment chercher l'attention des autres, aspire à retrouver un endroit où elle se sent vraiment à sa place.
Russ sait que s'il enfreint la règle stricte du camp interdisant toute relation entre le personnel, il pourrait être renvoyé à Maple Hills avant la fin de l'été. Mais malheureusement pour lui, Aurora n'a jamais vraiment pris les règles au sérieux…


Mon avis :

Je remercie les éditions BMR pour ce partenariat !

Le premier tome de Hannah Grace, Icebreaker, avait été pour moi une petite déception. Même si j'avais apprécié le personnage masculin, j'avais moins aimé les trop nombreuses scènes de sexe. Ça s'est bien mieux passé avec Wildfire !

Tout d'abord, j'ai adoré les deux personnages principaux ! Que ce soit Russ ou Aurora, je les ai trouvés vraiment très attachants. Ils ont tous les deux des blessures dues aux soucis relationnels qu'ils ont avec leur père notamment. Et en se rencontrant, ils vont apprendre à se découvrir, mais surtout à ne pas parler pour rien et à se faire confiance. 
Si Aurora est cette jeune fille avec son père mondialement connu, elle souffre terriblement de son manque d'attention, elle fait tout pour qu'on l'aime juste pour elle-même. Et au camp d'été où elle va depuis qu'elle est enfant, c'est ce qu'elle trouve, une famille de cœur avec laquelle elle se sent bien. Russ, lui, c'est vraiment le good guy. Il manque terriblement de confiance en lui, et les addictions de son père lui pèsent beaucoup, elles lui font honte et il se dévoile très peu. Il est très attentionné avec les personnes autour de lui et sa rencontre avec Rory va le faire sortir de sa zone de confort.

Tous les deux sont un peu comme le feu et la glace, mais ils s'équilibrent à merveille. J'ai trouvé leur relation super mignonne, pleine de tendresse, mais avec malgré tout ce petit goût d'interdit car au camp d'été, ils ne peuvent pas être ensemble. Mais quand l'attirance est trop forte...! On est vraiment avec le style de romance choupi qui nous met un sourire idiot sur le visage !

Cette ambiance du camp d'été était top, c'est presque dommage de l'avoir lu au mois de janvier! Elle est parfaite pour la saison estivale ! De plus, la plume de l'autrice est agréable à lire, et si on a toujours quelques scènes spicy, j'ai nettement préféré cette histoire et ces personnages à Icebreaker

Une romance doudou avec des personnages touchants et attachants qui m'aura fait passer un très bon moment de lecture !

mercredi 24 janvier 2024

"Animaux nocturnes" T1 de Angel AREKIN

 


Éditions Black Ink

Septembre 2022

544 pages

18€


Résumé :

Jude est flic.
Jude est drogué.
Jude est autodestructeur et tourmenté.
Son meilleur ami est un tueur en série à qui il voue une véritable obsession. Sa vie n’est remplie que de photographies sordides.
Rebekka a toujours su qu’elle serait bientôt la victime de cet homme qui la suit depuis son enfance, sournois, tapi dans l’ombre. Elle ne peut rien dire à personne. Qui la croirait ?
Alors que chaque jour la rapproche un peu plus de l’heure de sa mort, Rebekka se prend dans la toile sulfureuse de Jude. Peut-il l’aider, lui qui a déjà bien des difficultés à gérer sa propre vie et ses fantômes ? Et si cette passion qui les marque peu à peu était le virage qu’ils attendaient pour parvenir à vivre enfin ?


Mon avis :

Quelle lecture ! J'ai sorti ce roman de ma PAL pour suivre la LC de Céline, Alex et Julie, et j'ai bien fait car j'ai adoré cette histoire. 

Angel Arekin nous plonge dans une histoire passionnante, obsédante, une histoire où tout est sombre et nébuleux, où l'on se pose mille questions.
Avec ce roman choral, on découvre l'histoire de Jude, ce flic borderline, addict à la coke, qui a découvert quelques années plus tôt que son meilleur ami n'était autre que le tueur en série sur lequel il enquêtait. Depuis, il est marqué à vie, dévoré par la haine et l'obsession qu'il ressent pour Damian, n'arrivant pas à totalement enterrer l'amour fraternel qu'il ressentait pour lui. Ils étaient plus que des amis avec Dean, de vrais frères unis par une vie qui ne les a pas épargnés. Il s'enfonce dans la drogue pour avoir un semblant d'apaisement, apaisement qu'il va trouver par la suite dans son rapprochement avec Rebekka, cette jeune femme qu'il doit sauver du tueur qui la poursuit.

Une fois ce roman ouvert, il est bien difficile de l'occulter et de s'en détacher. Il devient une vraie obsession, un tourment dans lequel on veut s'enfouir pour découvrir le fin mot de l'histoire. Ce roman est brumeux, vaporeux, à l'image de ce Boston pluvieux. 
J'ai adoré la psychologie des personnages, en particulier celle de Damian qui m'a tout simplement fascinée. Un psychopathe de premier ordre, calculateur, machiavélique, mais terriblement intelligent, un personnage digne des plus grands tueurs en série !

J'ai été captivée par ce roman du début à la fin, enveloppée par la plume de l'autrice qui est en parfaite adéquation avec ce style de romantic-thriller, fascinée par les personnages, leurs fêlures, les liens qu'ils ont entre eux et la mécanique de leurs relations. J'ai été satisfaite par la fin, que j'aurais imaginée plus cruelle (sadique que je suis je vous dis !). Je ne peux que vous conseiller de vous laisser tenter par cette histoire dont on ne ressort pas indemne, mais attention aux âmes trop sensibles, le glauque de cette romance peut ne pas vous convenir. Maintenant, j'ai tellement hâte de me plonger dans le second tome !

mardi 16 janvier 2024

"Savage" de Sonia ESKA

 


Éditions Addictives

Avril 2021

376 pages

11.98€


Résumé :

Implacable, tourmenté et mystérieux, Casey est l'étoile montante du freefight, en chemin pour les Jeux olympiques.
Aria est nageuse, déterminée et n'a qu'un seul objectif : remporter la médaille d'or.
Entre eux, c'est électrique et puissant dès le premier regard. 
Céder au désir, c'est une évidence. Admettre ses sentiments ? Ce sera la plus grande épreuve de toutes !


Mon avis :

J'ai découvert la plume de Sonia en 2023 avec Survivante et ça a été un vrai coup de cœur. Ça a été encore un super moment de lecture avec Savage.

Sonia a cette plume qui nous projette dans son univers, nous enveloppe et nous happe dans les émotions qu'elle veut faire passer. Ce style incisif, addictif qui nous malmène le cœur, et Casey a vraiment mis le mien en miettes. 

Casey et Aria sont ces deux champions qui sont fixés sur cet objectif de victoire et de médaille aux JO. Mais ce sont surtout deux écorchés vifs par la vie, qui tentent de cacher leurs blessures, de vivre malgré elles.
Aria s'est complètement repliée sur elle-même depuis la mort de sa mère. Face à un père devenu insensible et autoritaire, elle n'a pour seul but de briller aux JO et rendre fière sa mère, elle ne se donne pas le droit à l'échec. Elle est très intransigeante envers elle, s'est forgé une carapace pour ne pas être détourner de son objectif. Mais au fond, elle cache une vulnérabilité profonde, et sa rencontre avec Casey pourrait bien la faire apparaître.
Casey est aussi un être tourmenté, rempli de colère, et le freefight lui sert à la canaliser mais surtout à la déverser. Derrière son apparence dangereuse et sans concessions, il m'a brisé le cœur. Plus on apprend à le connaître et plus mon empathie pour lui a été forte.

Cette romance, c'est la rencontre de deux âmes brisées qui vont tout faire pour soigner l'autre, mais ce ne sera pas sans épreuves à surmonter et sans prendre le risque de se blesser encore plus. Casey et Aria sont deux personnages tellement forts, ils intériorisent tant de choses, que l'on sent qu'ils peuvent exploser à tout moment. La tension est omniprésente, on discerne une sorte d'urgence en lisant ce roman.
Sonia nous offre encore une fois une romance pleine de douleur, d'émotions, avec des thématiques fortes qui m'ont bouleversée. Chaque mot a son importance et nous fait ressentir toute l'intensité de la romance entre Casey et Aria et ce besoin qu'ils ont de se libérer de leurs chaînes. L'autrice m'a une nouvelle fois mise KO avec son histoire et j'ai vraiment hâte de découvrir l'histoire de Cruz désormais.