lundi 20 septembre 2021

"Witch and god" T1 Ella la promise de Liv STONE


Editions BMR
Sortie le 22/09/21
384 Pages
18€

Résumé :

Ella est une jeune sorcière sans dons, enjouée et pétillante, vivant tranquillement dans le monde des humains, où elle suit des cours à l'université de Springfall. Cette année encore, elle va assister aux côtés de ses soeurs à la fête de la communauté des sorcières. Mais cette édition est particulière : les sorcières et les dieux ont décidé de faire cesser le conflit qui perdure entre eux depuis des décennies. Pour sceller cette paix, ils organisent un mariage entre un représentant de chaque communauté.
Ella est outrée d'apprendre que sa soeur Méréo est la sorcière désignée pour cette union, et encore plus lorsque le maître des dieux, Zeus, présente le futur marié : son petit-fils, Deimos, dieu de la Terreur. Froid et arrogant, ce dernier a la forme terrible et noire de la nuit. Ella ne peut pas y croire : hors de question que sa soeur épouse l'incarnation de la Terreur !
Mais Deimos bouleverse les négociations en refusant la fiancée qui lui est imposée. Il désigne lui-même la promise qu'il a choisie : la sorcière sans dons auquel personne ne s'attendait, Ella.


Mon avis :

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance ainsi que le site Netgalley.

Cette histoire me tentait énormément car j'ai complètement craqué pour la couverture. Et je ressors de cette lecture avec un superbe coup de coeur donc l'intérieur est aussi beau que l'extérieur.

On va faire la connaissance de Ella, sorcière sans dons, qui se voit contrainte d'épouser Deimos, dieu de la Terreur, afin d'apaiser un conflit qui dure depuis des décennies entre les sorcières et les dieux. Elle qui est née sans dons, s'est toujours sentie à part dans sa communauté, pas réellement impliquée et voit ainsi l'occasion de prouver sa valeur et de servir les siennes. C'est une jeune femme qui m'a beaucoup plu, je l'ai trouvé fraîche avec un petit brin d'insouciance, j'ai adoré sa manière d'être. Elle est très proche de la nature, elle ressent beaucoup d'empathie pour les gens. Elle ne baisse pas les bras face aux difficultés, elle les affronte, elle n'hésite pas à tenir tête et qu'est ce que j'ai apprécié ça !
Deimos m'a totalement subjuguée et conquise. Ce dieu de la Terreur, hautain, froid, qui n'inspire que de la crainte aux gens mais qui est tellement plus. Et Ella arrive parfaitement à apprendre à le connaître et à voir au-delà de tous ces clichés que l'on sait de lui. Il a un côté très protecteur et très doux avec elle. Il cache des fêlures, c'est un personnage qui mérite d'être découvert. C'est le style de personnage charismatique, charmeur, indomptable qui me fait fondre !

La plume de l'autrice a su m'embarquer dès les premiers chapitres, j'ai été captivée par l'univers fait de sorcières et de dieux qu'elle nous offre. Le côté mythologique est très bien travaillé et on sent toute la passion que Liv Stone a pour les dieux et tout ce qui les entoure. Elle n'idéalise pas les dieux, un peu comme l'avait fait Madeline Miller avec Circé. J'ai trouvé ça réellement passionnant. 
L'histoire d'amour est belle, respectueuse et elle malmène le cœur du lecteur. J'ai adoré la relation que noue Ella et Deimos, ils apprennent à se faire confiance même si ce n'est pas facile, ils se donnent vraiment l'un à l'autre. J'ai ressenti beaucoup d'émotions avec eux. 

Je ressors de ce roman avec un vrai coup de cœur pour les personnages, l'univers, la plume. C'est une très belle découverte que je vous recommande de faire, d'autant plus que la couverture est absolument divine ! A priori, il y a aura un second tome sur une des soeurs d'Ella que je lirai avec grand plaisir !


Ma note :
5/5
 

lundi 13 septembre 2021

"32 jours" de Raquel HAB


 Editions BMR
Août 2021
5.99€

Résumé :

En trouvant le bureau de Déliah vide, Michael a pris le premier avion pour Rome pour lui déclarer ses sentiments. Si, avec cette déclaration, Déliah est en plein rêve, les non-dits subsistent encore et le manque de confiance affaiblit leur relation. 
Leur retour n'est pas au beau fixe car Déliah est certaine qu'Eric lui cache quelque chose. Ce dernier se rend compte que Déliah s'éloigne de lui et lui pose un ultimatum pour ne pas la perdre : Il établit un contrat comme quoi Michael doit la demander en mariage avant son prochain anniversaire, dans 32 jours, sinon Déliah devra l'épouser lui... Si elle refuse de signer, c'est Michael qui en payera les conséquences. Elle se retrouve donc dans une situation impossible.
Pour la jeune femme, le compte à rebours a commencé. Michael va-t-il la demander en mariage à temps ?


Mon avis :

** SPOILERS SUR LE PREMIER TOME **

Je remercie encore BMR et Netgalley pour ce partenariat !!

J'ai lu le premier tome il y a quelques semaines et je l'avais beaucoup aimé car il y a avait bien plus qu'une simple romance au travail, et j'avais adoré ça !
J'ai encore beaucoup apprécié ce tome ci, même si j'avoue avoir eu beaucoup de mal avec le personnage de Michael...

J'ai encore adoré Déliah, qui reste fidèle à elle-même. Elle fait tout pour ne pas blesser les gens qu'elle aime, peu importe si c'est elle qui en pâtit. Mais au fil des pages, elle va s'engluer dans ses secrets en n'ayant plus aucune porte de sortie. On la découvre un petit peu plus dans ce second tome, on en apprend plus sur son passé et comment elle est devenu la personne qu'elle est aujourd'hui. Et qu'est ce que j'aime vraiment ce personnage. Elle dégage beaucoup d'assurance, c'est une personne très courageuse et elle refuse d'être le pion de tous ces hommes de pouvoir qui l'entourent. 
Par contre, je n'ai vraiment pas adhérer avec Michael. Dans ce tome-ci, il se dévoile jaloux, maniaque du contrôle,... encore plus que dans le premier opus. 
Il est intransigeant avec Déliah, lui dicte sa conduite, qui elle a le droit de voir ou pas et ça c'est pas possible pour moi. Il a vraiment beaucoup de chance que Déliah soit très amoureuse de lui pour lui passer tout ça.
En fait j'ai presque préféré Eric qui, bien qu'il soit très calculateur et manipulateur, me plaît beaucoup plus. Il m'apparaît comme beaucoup moins immature que Michael.

C'est encore une fois une histoire très entraînante, dynamique et addictive que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir. L'écriture de Raquel est vraiment agréable à lire et j'adore toute la trame de l'histoire qu'elle nous offre, ce monde où il ne faut pas se fier aux apparences et où il faut se méfier de tout le monde. Ce tome ci se termine sur un énorme cliffhanger et je découvrirai le troisième tome avec grand plaisir car j'ai très envie de retrouver Déliah.


Ma note :
3.5/5

mardi 7 septembre 2021

"L'ombre du crépuscule" de Rachel CAINE

 


Editions L'Archipel

Août 2021

399 Pages

22€


Résumé :

Gwen est parvenue à se débarrasser de son ex-mari, le serial killer Melvin Royal, et à sauver ses enfants. Mais elle continue de subir le harcèlement de ceux qui refusent de la croire étrangère aux crimes de Melvin.
Gwen espérait désormais vivre sans se cacher, c'est de nouveau impossible. C'est alors qu'une inconnue l'appelle. Marlène Crockett, qui réside  Wolfhunter, a besoin de son aide. Elle sent planer au-dessus d'elle une menace latente. 
De fait, quand Vee, 15 ans, la fille de Marlène, contacte à son tour Gwen, elle lui annonce que sa mère est morte - et qu'elle est la prochaine sur la liste...
Gwen se rend alors à Wolfhunter. Mais, dans cette sombre bourgade, chacun peut aisément échapper à la lumière...


Mon avis :

** SPOILERS SUR LES DEUX PREMIERS TOMES **

Encore une énorme merci à Mylène pour l'envoi de ce roman.

Nous retrouvons Gwen et ses enfants, Lanny et Connor, après l'épreuve qu'ils ont vécu à la fin du second tome. Gwen pense qu'après le décès de Melvin, elle va enfin pouvoir reprendre une vie plus normale, loin des menaces, mais il n'en est rien. Et elle va, encore une fois, devoir se battre pour sa sécurité mais surtout pour protéger ses enfants. 
C'est réellement ce trait de caractère chez Gwen qui me touche le plus. Elle peut apparaître comme une maman intrusive, surprotectrice, mais vu tout ce que sa famille a connu par le passé, peut-on vraiment le lui reprocher ? Elle est une maman sans faille, qui donnerait tout pour ses enfants. Elle fait preuve d'un énorme courage, c'est une vraie battante et j'aime beaucoup ce personnage.
Sam m'a beaucoup touchée dans ce tome-ci. Il est très attaché à Gwen et à ses enfants, il veut les protéger coûte que coûte mais il doit se battre avec ses démons et ses erreurs du passé qui sont omniprésents ici. C'est un personnage que je trouve extrêmement attachant. 
Ce que j'aime aussi beaucoup dans cette saga, c'est qu'aucun personnage n'est ni tout blanc ni tout noir. Ils ont chacun leurs fêlures, ils ont tous fait des choses qui sont répréhensibles mais ils ne sont pas tous mauvais pour autant. 

C'est encore une fois un thriller entraînant, l'enquête est bien menée. Même si j'avais deviné quelques petits trucs au milieu du roman, ça ne m'a absolument pas gâché ma lecture. Le petit plus par rapport aux deux premiers tomes, c'est qu'ici, Gwen, en plus de ses "problèmes" personnels, est confrontée à une autre enquête et j'ai trouvé ça hyper bien mené de la part de l'auteure.
Son style est toujours très agréable à lire, même si j'aurais apprécié certains chapitres plus courts pour avoir un meilleur dynamisme de lecture. 

J'ai donc passé un excellent moment avec ce troisième tome, c'est toujours un réel plaisir de retrouver Gwen, ses enfants et Sam et si jamais le tome suivant est traduit chez L'Archipel, je me ferai une joie de le découvrir !


Ma note :
4/5

vendredi 3 septembre 2021

"Le serment des Shetland" de Tina MUIR

 


Editions BMR

Août 2021

440 Pages

5.99€


Résumé :

Pour honorer la mémoire de sa tante, Diane s'est fait la promesse de remporter le concours de la meilleure dentellière lancé par une maison de haute-couture.
Elle se rend aux Shetland, espérant apprendre auprès de Beate Hungebolt, l'art et la manière de tricoter l'exceptionnel châle de mariée de l'île d'Unst.
Keir, fossoyeur à la beauté ténébreuse, a lui fait le serment : celui de ne jamais se marier et avoir d'enfant pour mettre un terme à une charge qui se transmet de père en fils. Mais c'était avant de croiser Diane...
Leur rencontre passionnée, sur cette île où la magie n'est jamais bien loin, va ébranler leurs résolutions.
Entre honneur et amour, que choisiront-ils ?


Mon avis :

Je remercie les éditions BMR et le site Net Galley pour ce partenariat !

Je vais de suite annoncer la couleur, ce roman est un coup de coeur. Un coup de coeur pour les personnages, l'ambiance, l'écriture, tout quoi !!

Diane est une jeune femme qui m'a beaucoup touchée, tout comme le personnage de Keir. Ils sont tout deux des êtres blessés et meurtris et leur rencontre va tout changer dans leur vie, mais elle va surtout les apaiser de bien des manières.
Diane est en plein deuil après le décès de sa tante avec laquelle elle était très fusionnelle, et son voyage dans les Shetland est un moyen pour elle d'apaiser son esprit, et faire ce qu'elle lui avait promis, à savoir apprendre l'art de tricoter de ces îles-là. Mais elle est loin d'imaginer tout ce que son voyage va lui apporter.
Keir est un personnage très taciturne, mais surtout pleins de fêlures et de douleurs intérieures. Il s'est fait de nombreuses promesses concernant sa vie et, même si ça le fait souffrir, il s'y tient. Jusqu'à l'arrivée de Diane qui va vraiment bouleverser son quotidien. Il est très touchant, il m'a beaucoup émue et je me suis vraiment attachée à lui.
J'ai également adoré les personnages secondaires, qui sont tous sympathiques et apportent vraiment leur pierre à cette histoire. Ils forment un tout, on sent bien le sentiment d'appartenance et l'union qu'il y a entre eux.

Il se dégage de ce roman une ambiance très particulière, empreinte de magie et de mysticisme. Et Tina, à travers ses mots, nous le fait parfaitement ressentir. On est immergé dans ses îles avec son climat si particulier, où l'on découvre toutes ses légendes incroyables. Tina a un vrai talent de conteuse, j'ai été clairement happée par ce roman. Je suis passée par toutes les émotions possibles, j'ai ressenti tous les sentiments des personnages, j'ai été comme envoûtée par cette histoire. 
On a des secrets de famille, les mythes écossais et cet art qu'est le tricot, qui est parfaitement maîtrisé, cette romance est un vrai petit bijou que j'ai savouré. Je l'ai terminé avec beaucoup de regrets, tant je m'étais attachée aux personnages et à ce lieu.
Je ne peux que vous recommander de découvrir ce roman et j'espère réellement qu'il sortira en papier pour que l'on puisse admirer cette superbe couverture et avoir cette pépite dans nos bibliothèques.


Ma note :
5/5

jeudi 2 septembre 2021

"Les indécis" de Alex DAUNEL

 


Editions L'Archipel

Août 2021

304 Pages

18€


Résumé :

"Je ne vous ai pas demandé qui vous étiez. Mais quoi. Quel genre littéraire ?"
Voilà comment Max, 33 ans, est accueilli dans un bâtiment froid et austère avant de comprendre qu'il vient de mourir dans un accident de voiture. Il n'est ni au paradis, ni au purgatoire, mais à l'Inspiratoire où les morts doivent choisir un genre littéraire afin d'inspirer un auteur sur terre. Ils sont ainsi réincarnés en personnages de roman.
Sous le choc de sa mort brutale, Max a plus de questions que de réponses. Il est, ce que l'on appelle, un "indécis".
Pour le guider, il peut compter sur Mme Schmidt, sa défunte professeure de français.
Mais Max doit faire vite : il n'a que vingt-quatre heures pour prendre la plus important décision...de sa seconde vie !


Mon avis :

Je remercie les éditions L'Archipel pour cet envoi et l'autrice pour la gentille dédicace.

Ce roman m'a de suite tentée lorsque je l'ai vu dans le programme. Le résumé est assez "loufoque", je ne savais absolument pas à quoi m'attendre avec cette histoire. Au final j'ai passé un excellent moment avec ce livre, totalement inclassable !

Max, 33 ans vient de décéder dans un accident de voiture. Il arrive à l'Inspiratoire, l'endroit où les défunts doivent choisir un genre littéraire pour débuter leur "nouvelle" vie. Max est totalement perdu et se trouve être un "indécis". Il va donc être pris en charge par un guide, Mme Schmidt, son ancienne prof de français.

Avec cette histoire absolument incroyable, l'autrice nous amène à avoir une autre vision de la mort, de "l'après". Elle nous offre une manière totalement inédite de percevoir la vie après la mort. Mais elle a également une réflexion intéressante sur l'inspiration des auteurs. Est-ce qu'ils puissent l'inspiration dans l'histoire de quelqu'un qui est parti ? Est-ce un moyen de continuer à faire vivre les gens à qui l'on tenait ?

J'ai été très touchée tout au long de ce roman par le personnage de Max mais aussi par celui de sa professeure de français.
Max décède brutalement. Pour lui c'est un choc, à son âge, on est absolument pas préparé à son départ comme on peut l'être à un âge plus avancé peut être. On le voit totalement déboussolé et Mme Schmidt va vraiment être d'un grand soutien pour lui. Pour faire une introspection, pour l'aider à comprendre pourquoi il a fait tel choix dans sa vie et pas un autre. Elle va l'aider à prendre conscience de la personne qu'il est vraiment, sans se soucier du regard des autres qui ne sont plus là pour le juger et l'aider à faire ce choix crucial du genre littéraire qui lui convient.
Max va devoir passer par toutes les étapes du deuil de sa propre mort et j'ai eu énormément d'empathie pour lui.

L'écriture de Alex Daunel est immersive et très fluide. Au fil des pages, on se voit vraiment dans ce lieu peu commun qu'est l'Inspiratoire et les chapitres courts donnent un dynamisme incroyable à la lecture. Avec ce roman et par le biais du choix que doit effectuer Max, elle nous montre qu'il n'y a pas de sous-genre littéraire, il y a juste des auteurs inspirés, des romans qui parleront à telle personne et pas à une autre. A chaque moment de notre vie, il y a un roman. Ce livre est très spirituel, sans que la religion n'entre en ligne de compte et amène une certaine vision, que j'ai trouvé très belle, de l'au-delà. C'est une ode à la littérature et à la vie après la mort.

Un petit OVNI plein de douceur dans la sphère littéraire que je ne peux que vous recommander...


Ma note :
4.5/5

lundi 30 août 2021

"31 jours" de Raquel HAB

 


Editions BMR

Juillet 2021

5.99€


Résumé :

Voilà deux ans que Déliah travaille en tant que juriste pour monsieur Hayden, le dirigeant du célèbre cabinet d’avocats Hayden & associés à San Francisco. Son patron a beau être incroyablement séduisant, intelligent, c'est un con arrogant et prétentieux. Malgré tout, il ne laisse pas Déliah indifférente, mais elle a toujours eu l’impression d’être invisible à ses yeux.

Depuis le début, Michael Hayden est attiré par sa juriste, mais impossible de fréquenter quelqu’un qui n’est pas du même milieu que lui. Alors, dès le premier jour, il a pris la décision de jouer la carte de l’indifférence.

Jusqu’à ce fameux soir où leurs regards se croisent véritablement pour la première fois.

Tout bascule pour Déliah lorsqu’elle comprend que leur attirance est réciproque. Mais comment faire pour l’obliger à se dévoiler ? Déliah met alors un contrat inédit sous son nez : 31 jours avec elle, pour tout faire basculer…


Mon avis :
Je remercie les éditions BMR ainsi que Netgalley pour ce partenariat.
Avec ce roman, je pensais partir dans une romance au travail somme toute classique, et bien pas du tout ! Certes nous avons bien une relation entre un avocat et sa juriste, mais il y a tellement plus derrière, et c'est vraiment ce qui m'a embarquée dans cette histoire.
Au début du roman, on se rend vite compte que Déliah est très attirée par son patron depuis qu'elle travaille pour lui. C'est elle qui s'occupe de divers contrats pour lui, notamment les contrats qu'il passe avec plusieurs femmes qui l'accompagnent à des événements. Elle va se servir d'un de ces contrats pour lui offrir 31 jours avec elle, délai dont elle va se servir pour se rapprocher de lui, d'autant plus que lui ressent également de l'attirance pour elle.
J'ai eu un gros coup de coeur pour le personnage de Déliah, mais pour ne pas vous spoiler je ne vais pas pouvoir trop vous en dire !! C'est une jeune femme qui fait tout pour être indépendante, sûre d'elle, elle veut exister et être apprécier pour ce qu'elle est. J'ai aimé cette héroïne altruiste, empathique, drôle et qui a vraiment bon coeur. C'est clairement elle qui fait l'intérêt de l'histoire mais également qui maîtrise tout ce qui se passe, même si elle y laisse des plumes à certains moments.
Michaël est un personnage avec lequel j'ai bien moins accroché car il est arrogant, égocentrique et il ne s'intéresse aux gens que par intérêt. Les femmes qui l'intéressent doivent être belles et riches, sinon il ne les calculent même pas. Et c'est cette attitude que Déliah cherche à faire évoluer avec son contrat, lui prouver qu'il y a autre chose derrière la beauté ou la richesse. Mais à la fin, il évolue beaucoup, se remet en question et c'est intéressant pour la suite...
Dans ce roman, nous avons une alternance de points de vue et c'est vraiment quelque chose que j'adore. Mais au début j'avoue que j'ai été assez déconcertée par la construction car au sein d'un même chapitre, les voix s'alternent sans que ce soit précisé ! Bon après quelques pages, j'ai compris que l'on changeait de narrateur à chaque changement d'heures ! J'ai également beaucoup apprécié l'écriture de Raquel qui est très addictive avec beaucoup de dynamisme, mais il y aussi beaucoup d'humour et surtout de mystères !
J'ai vraiment adoré cette histoire vous l'aurez compris, en majorité pour le personnage de Déliah à laquelle je me suis beaucoup attachée. Mais derrière la simple romance au travail, il y a une réelle intrigue, dont je ne peux pas vous parler mais qui m'a vraiment intéressée. Il y a beaucoup de mystères qui entourent Déliah et à la fin de ce premier tome nous sommes très loin d'avoir les réponses à toutes les questions que l'on se pose et c'est clairement ce qui m'encourage à découvrir le second tome dans cette saga où il ne faut surtout pas se fier aux apparences !

Ma note :
4/5

mercredi 18 août 2021

"HeartbreaCoeur" de Lina HOPE

 


Auto-édité

Juillet 2021

4.99€

429 Pages


Résumé :

L'amour ? Ashley lui a tourné le dos il y a quelques années. Aujourd'hui, il n'a qu'une passion dans la vie : le hockey. Fan des Bruins depuis qu'il est gamin, son souhait le plus cher est de faire un jour partie de cette équipe. En attendant que ce jour vienne, il brille sur la glace comme joueur star des Phantoms, son équipe universitaire. En coloc avec Ezra, le coach de l'équipe, il se retrouve soudainement à devoir cohabiter avec une partie de son passé lorsque la soeur de celui-ci débarque chez eux.
Zeppelin a le coeur brisé et ce depuis le lycée. Quatre ans se sont écoulés, mais pourtant la douleur ne l'a jamais vraiment quitté. Sur le point de faire son entrée à l'université Grace Hill à Boston, pour sa première année, elle emménage chez son frère Ezra. Bien décidée à vivre sa nouvelle vie d'étudiante, Zeppelin décide de faire l'impasse sur la douleur pour aller de l'avant. Seulement voilà, alors qu'elle ne pensait plus jamais revoir celui qui lui a brisé le coeur autrefois, elle se retrouve à devoir cohabiter avec celui qu'elle déteste le plus au monde. Le joueur star des Phantoms de Grace Hill.


Mon avis :

Je remercie Lina pour l'envoi de ce SP numérique.

Je me suis lancée dans ce roman sans même avoir lu le résumé. J'avais tellement aimé son précédent roman, Love disaster, que j'ai fait totalement confiance à l'autrice. Et j'ai eu raison car j'ai passé un super moment en compagnie de Zeppelin et Ashley.

J'ai adoré le personnage de Zeppelin, un petit bout de femme dynamique mais qui ne se remet pas de sa rupture brutale avec Ashley quelques années auparavant. Elle a vraiment eu le coeur brisé, elle pensait prendre un nouveau départ en changeant de ville et en arrivant à l'université, mais se retrouver face à Ashley et devoir vivre en coloc avec lui va être très compliqué. Toute la rancoeur et la colère qu'elle a accumulé au fil des années ressort instantanément. 
Le personnage d'Ashley m'a un peu plus agacé ! A certains moments, je le trouvais très touchant et attachant, mais à d'autres, j'avais envie de lui mettre des claques ! Il souffle parfois le chaud et le froid et c'est assez irritant et énervant !

J'ai trouvé que leur histoire très belle et touchante. Lina Hope nous offre une romance qui est à la fois douce, doudou, mais aussi torturée, dévorante.
Sa plume est toujours très addictive et nous fait passer une multitude d'émotions, tout ceci étant renforcé par l'alternance des points de vue de nos deux personnages.
Elle nous emmène sur le chemin du triangle amoureux, mais il est parfaitement maîtrisé selon moi. Et chose incroyable, je n'ai pas réussi à détester Sam, la petite amie d'Ashley. Elle est douce, attachante, je n'ai pas réussi à lui en vouloir d'être entre Ashley et Zeppelin.
Le sport, par le biais du Hockey, a aussi une place prédominante dans l'histoire. Elle fait partie intégrante de la vie des deux héros et lorsqu'il n'y a plus de dialogue entre eux, c'est aussi ce qui va faire le lien et les réunir.

Une romance vraiment complète, maîtrisée, avec des émotions intenses, portée par une plume douce et addictive, que je vous recommande de découvrir.


Ma note :
4.5/5