mardi 4 décembre 2018

"A première vue" de Colleen HOOVER


Editions Hugo Romans
Octobre 2018
350 Pages
17€


Résumé:


Merit Voss sait qu’elle est une fille un peu bizarre. Elle collectionne, par exemple, les trophées qu’elle n’a pas gagné. C’est en voulant en acquérir dans une brocante qu’elle fait la connaissance d’un séduisant jeune homme, Sagan. Il lui plaît immédiatement mais elle va vite réaliser que la situation risque d’être un peu plus compliquée qu’elle ne le pensait et que l’alchimie qu’elle a cru percevoir entre eux, a peu de chances de se développer.
Rien n’est jamais simple dans la famille Voss. Ses parents sont séparés officiellement mais vivent encore sous le même toit, celui d’une ancienne église désaffectée. Son père a épousé l’infirmière de son ex-épouse, qui l’a assistée lorsqu’elle a eu un cancer. Ses frères et soeurs ont des traits de caractère qu’elle n’apprécie pas et qui le rendent aussi étranges que leurs parents. Merit ne supporte plus cette famille dont elle juge sévèrement chaque membre.
Mais, le pire est peut-être à venir quand elle découvre que les apparences sont peut-être trompeuses. Quand la vérité se dévoile, lorsque des secrets bien gardés commencent à émerger, Merit est confrontée à une tâche difficile : remettre toutes ses certitudes en question.



Mon avis:

Je remercie Babelio et les éditions Hugo pour ce partenariat!

Colleen Hoover est une auteure que j'adore. Même si je n'ai pas lu tous ces romans, à chaque fois c'est toujours un superbe moment de lecture. Celui ci ne déroge pas à la règle même si je l'ai trouvé assez différents de ces autres écrits.

Mérit est une jeune fille qui vit avec sa famille, qui est quelque peu atypique. Son père vit avec l'infirmière qui soignait sa mère alors qu'elle était atteinte d'un cancer, alors que cette dernière habite au sous sol. Et sa soeur jumelle a la fâcheuse tendance à sortir avec des garçons qui sont tous en fin de vie. Elle vit avec tout ce petit monde et ses deux autres frères dans une ancienne église. C'est bon vous suivez?? 
Un jour alors qu'elle est dans un brocante pour acheter un trophée (qu'elle collectionne!) elle est de suite attiré par un garçon, Sagan, mais elle se rend vite compte que celui ci attendait en fait Honor, sa soeur jumelle. Et petit à petit, la vie de Mérit va prendre des tournants auxquels elle ne s'attendait pas...

Je suis rentrée dans ce roman sans trop en savoir et quel bonheur ça a été de tout découvrir par moi même! 
Ce roman est différent des autres romans de Colleen Hoover. Ici, la romance n'est clairement pas la pièce centrale, la raison véritable de l'histoire. Colleen Hoover décide d'aborder ici le sujet de l'adolescence, la dépression, tout ce que l'on peut ressentir à cet âge là.

Mérit est une jeune fille qui m'a énormément touchée, peut être parce qu'elle m'a fait penser un peu à moi par certains côtés. Sa famille et sa façon de vivre n'est pas ce que l'on peut appeler une famille dans la norme. Son père a épousé et a eu un enfant avec la femme qui soignait sa mère, il l'a imposé à tous ces autres enfants, alors même que leur mère vit toujours avec eux. Et sa mère, guérie du cancer, vit au sous sol, ne remonte jamais car elle souffre d'agoraphobie. Tous les membres de cette famille semble dysfonctionnels et Mérit a bien du mal à trouver sa place au milieu de tout ça. 
Petit à petit, elle se met à ne plus aller au lycée, elle passe son temps dans sa chambre et personne ne semble s'en soucier plus que ça. On la voit s'enfoncer dans sa détresse, son désarroi et elle m'a fait beaucoup de peine car on a qu'une envie c'est l'aider et on a l'impression que sa propre famille ne voit rien...
J'ai adoré le personnage de Sagan. Son histoire m'a beaucoup touchée et j'ai apprécié la manière dont il apprend à connaître Mérit, au delà des apparences, et à l'aider comme il le peut.

J'ai adoré ce roman car il m'a beaucoup touché tout simplement. Mérit, son histoire, sa famille, ses secrets, Colleen Hoover nous offre encore une histoire où il faut voir au delà des apparences, au delà des faux semblants, d'où le titre. Avec Colleen Hoover, on s'attend à lire une romance et là, oui bien sûr, il y en a une mais elle n'est pas centrale, c'est juste un petit plus, la cerise sur le gâteau!
 Ici elle pointe du doigt l'adolescence, ses travers et son mal-être, comment chacun dans une famille peut faire sa vie sans forcément faire attention aux autres, s'ils souffrent ou non. Chacun est pris par ses problèmes et on en oublie la bienveillance et de donner de l'amour aux autres. Les problèmes adolescents peuvent sembler dérisoires et sans importances avec des yeux d'adultes et pourtant ce n'est pas pour ça qu'ils ne faut pas les prendre au sérieux...
L'émotion que met Colleen Hoover habituellement dans ses romances n'est pas présente ici, mais on la retrouve avec Mérit, cette jeune fille qui ne peut qu'émouvoir le lecteur.

Un roman que j'ai adoré car il est différent de ce que je peux lire, il m'a beaucoup touché et la magie et la beauté de la plume de Colleen Hoover a fait le reste! Un livre que je vous conseille de lire.


Ma note:
4.5/5

mercredi 28 novembre 2018

"Veux-tu m'épouser 100 fois?" de Holly Martin


Editions Harlequin
Octobre 2015
426 Pages
12.90€


Résumé:

La demande en mariage idéale existe-t-elle ?
OUI ! La Proposition Parfaite, c’est l’assurance d’une demande extraordinaire, personnalisée et qui vous garantit (presque !) un oui de votre bien-aimé(e) !
N’attendez plus et découvrez nos packs de demande en mariage. Nos conseillers sont à votre écoute pour créer avec vous ce qui deviendra le plus beau moment de votre vie !

Vendre du rêve et de l’amour, voilà le travail de Suzie. Et son agence La Proposition Parfaite fonctionne plutôt bien – c’est même la seule chose qui tient la route dans sa vie. Jusqu’à ce que Harry, son meilleur ami et associé, décide de l’embarquer dans un plan de communication complètement FOU. 
100 jours. 
100 demandes en mariage. 
Elle et lui dans le rôle des fiancés.
Un jeu qui pourrait être divertissant si Suzie n’était pas désespérément et secrètement amoureuse de Harry. Quoi de pire que de se faire demander en mariage non-stop pendant trois mois par l’homme que l’on aime depuis des années, et d’être obligée de répondre « non » chaque fois ? Enfin, en théorie…


Mon avis:

Suzie tient une agence où elle élabore des demandes en mariage en compagnie de Harry son meilleur ami.
Un jour, Harry décide de commencer un jeu, celui de trouver la proposition parfaite pour Suzie, en lui faisant 100 demandes en 100 jours. Cela pourrait être une idée vraiment sympa si Suzie n'était pas secrètement amoureuse de Harry et à chaque demande en mariage chaque jour, répondre non va devenir de plus en plus compliqué pour Suzie!


Ce livre me tentait depuis sa sortie je trouvais son titre attirant, de même que sa couverture! Et j'ai vraiment passé un très bon moment de lecture! 

J'ai beaucoup aimé les personnages principaux et tout particulièrement Harry! Il est tellement attentionné, patient et tendre avec Suzie. Depuis qu'elle a perdu son frère, il est un soutien indéfectible pour lui, cependant son gros défaut c'est qu'il couche à droite à gauche et ne semble pas voir ce qui crève les yeux, à savoir que Suzie est folle de lui! Mais franchement mon petit coup de coeur va clairement à ce personnage!!
Suzie je l'ai beaucoup aimé également, même si certaines de ses réactions m'ont fortement agacé!! Elle est amoureuse de Harry depuis des années, elle ne lui a jamais dit, et à certains moments elle lui reproche certaines choses, alors qu'il n'est au courant de rien! Pour elle, il faudrait qu'il devine mais bon elle ne l'aide pas vraiment non plus!

J'ai adoré suivre les aventures de Suzie et Harry, la plume de l'auteur est très entraînante et addictive. On part dans divers pays, on les suit au fil de leur voyage et des demandes de Harry toutes plus romantiques ou drôles les unes que les autres! Et franchement pour tous ceux qui sont en panne d'idées pour des demandes en mariage, lisez ce livre!! 
Je n'ai vraiment pas vu passer les 400 pages tant je me suis laissée embarquer avec plaisir dans leur pérégrinations! 

Pour tous les amoureux de romance contemporaine, je vous le conseille grandement! Sans que ce soit la lecture de l'année ou l'histoire d'amour qui va vous dévorer et vous mettre des papillons dans le ventre, ça reste une lecture sympathique avec des personnages que j'ai pris plaisir à suivre.


Ma note:
4/5 


mercredi 14 novembre 2018

"La fille des templiers" T2 de Mireille Calmel


Editions XO
Octobre 2018
374 Pages
19.90€


Résumé:

Juillet 1322. Royaume de France. 

" Tous qui avez péché par orgueil, par cupidité, vous mourrez. Et Flore Dupin délivrera le baume sacré à qui, d'une autre lignée, l'aura mérité ! " 

Ainsi s'est abattue la malédiction sur les derniers Capétiens, coupables d'avoir fait brûler en place publique le grand maître de l'ordre du Temple. 

Charles IV doit retrouver à tout prix cette Flore qui détiendrait le secret des Templiers : la clé, pour tout souverain, de la protection divine. Le début d'une traque implacable, des palais parisiens aux faubourgs de Londres. 

Alors que l'étau se resserre autour de Flore, la rumeur enfle : et si la jeune femme avait pour mission de remettre le baume sacré au prince d'Angleterre ? 

Un seul roi pour les deux royaumes. 

L'ultime vengeance... 


Mon avis:

*Spoiler sur le premier tome!!*

Je remercie les éditions XO pour cet envoi et pour leur confiance!

Flore Dupin, accusée d'être à l'origine de la malédiction qui frappe les Capétiens, a du fuir son village natal où ses parents ont été tué par l'inquisiteur. Elle a fui en compagnie d'Armand, son protecteur, qui la conduit en Angleterre auprès de son oncle. Mais alors qu'ils arrivent à Paris, Flore assiste à la pendaison de Gabriel, son amour de jeunesse et fiancé et l'inquisiteur n'a jamais été aussi près d'eux...

Nous reprenons ce second tome à l'endroit même où nous avions laissé le premier, comme lorsque l'on regarde une série télé et qu'il n'y a aucune coupure entre deux épisodes. Et c'est là que je félicite Mireille Calmel de ne pas mettre des années entre la parution des deux tomes, sinon le lecteur aurait un mal fou à se remettre dans l'action et dans l'histoire. Ici comme il n'y a que 6 mois entre les deux tomes, je n'ai eu aucun souci pour me replonger dans les aventures de Flore.

Nous retrouvons donc Flore en bien mauvaise posture, puisqu'elle est aux mains des hommes de l'inquisiteur qui l'ont arrêté et séparée d'Armand. Elle est totalement perdue, elle vient d'assister à la mise à mort de son fiancé, Armand n'est plus à ses côtés pour la secourir et elle est entraînée malgré elle par les hommes de main de l'inquisiteur dans un endroit où elle se doute bien du sort qui lui est réservé. Elle est totalement désœuvrée, malgré tout, elle ne se laisse pas abattre et garde toujours la tête haute. Et c'est ce que j'aime tellement avec les diverses héroïnes de Mireille Calmel, ceux sont toujours des femmes extrêmement fortes, que la vie n'épargne pas et pourtant elles font toujours face avec beaucoup de courage et beaucoup avant-gardisme sur leurs temps.
Au court de ce roman, Flore va devoir faire face à beaucoup de révélations sur son passé, à certains événements douloureux mais elle reste digne, ne flanche jamais et reste fidèle à ses convictions et aux personnes qui l'ont toujours soutenu. Elle devient plus forte et courageuse que dans le premier tome mais elle reste la même, toujours avec ses convictions, elle ne change pas d'avis comme de cotte et j'ai beaucoup apprécié ça!
Flore n'est plus vraiment le personnage principal de ce roman, car tous les personnages qui étaient secondaires dans le premier tome prennent ici beaucoup d'importance et chacun apporte sa pierre à l'édifice et tous auront beaucoup d'impact sur l'histoire.
Mais dans tous les cas, comme dans nombreux ouvrages de cette auteure, la part belle est faire aux femmes, celles qui sont fortes,indépendantes, qui sont courageuses et dignes dans l'adversité, celles qui sont maîtresses de leur destins sans le laisser au mains des hommes, des femmes dont on devrait toutes s'inspirer.

L'action est omniprésente dans ce tome, les chapitres sont courts et s'enchaînent à une vitesse folle tant le lecteur est pris dans la frénésie de l'histoire de Flore et ses amis. On va de combat en révélations, de trahison en moments émouvants, tout est présent dans ce roman et porté comme d'habitude par l'écriture si particulière de Mireille Calmel. 
Toutes les histoires qu'elle nous offre sont empreintes de magie et de mysticisme, elle nous embarque toujours dans un univers enchanteur où ses personnages et l'Histoire se mêlent et s'entremêlent parfaitement. 
Elle a une écriture si particulière. On pourrait croire que ces récits sont lourds avec son parler du 14ème siècle et pourtant il n'en est rien, tout est fluide, parfaitement bien écrit, elle y apporte une touche de contemporain sans que je sache réellement comment.
J'ai été ravie de découvrir ce pan de l'Histoire de France que je connais moins bien et j'adorerai qu'avec sa superbe plume elle nous amène dans une histoire avec Marie Stuart par exemple, qu'elle explore d'autres civilisations comme elle l'avait si bien fait avec Les lionnes de Venise (qui vient de sortir en poche si ça vous intéresse!!).

Encore un récit qui m'a embarqué, enchanté, une héroïne qui m'a touchée, des personnages attachants et une plume envoûtante, une duologie que j'ai adoré que je ne peux que vous conseillez!

Ma note:
5/5


jeudi 8 novembre 2018

"Gros sur le coeur" de Carène PONTE


Editions Michel Lafon Poche
15 Novembre 2018
254 Pages
6.60€


Résumé:

C'est l'histoire d'une adolescente sans doute un peu trop ronde, sans doute un peu trop fragile.
C'est l'histoire d'un nouveau lycée, des yeux qui dévisagent, des yeux qui jugent.
C'est l'histoire d'un professeur d'allemand qui séduit.
Mélissa, 17 ans, suit ses parents dans une nouvelle ville, un nouveau lycée.
Année de terminale sur la corde raide. Année charnière entre dégoût de soi, et renaissance.


Mon avis:

Je remercie les éditions Michel Lafon et Camille pour cet envoi et je remercie également Carène Ponte pour la dédicace!

Carène Ponte est une auteure que j'adore. Ces récits sont toujours drôles et touchants, pleins de réalisme et de vie. J'ai eu l'occasion de la rencontrer il n'y a pas longtemps à Gradignan pour le salon Lire en Poche et en plus elle est vraiment adorable donc quand ce roman a été proposé je n'ai pas hésité bien longtemps.

Nous rencontrons Mélissa 17 ans qui doit une nouvelle fois déménager car son père, militaire, est muté. Elle doit quitter son lycée, sa meilleure amie, toute sa vie et lorsque l'on rentre en terminale ce n'est pas une étape évidente, d'autant plus que Mélissa est complexe car elle se trouve trop grosse. Son arrivée dans son nouveau lycée ne va vraiment pas être simple pour elle...

J'ai lu ce roman en une après midi, j'ai été totalement entraînée dans l'histoire de Mélissa. 
Ce petit livre a été le coup de poing en pleine face, le coup de coeur que je n'avais vraiment pas vu venir. Je savais qu'il traitait d'une adolescente complexée par son poids et du harcèlement scolaire, mais je ne m'attendais absolument pas à ressentir autant de choses et à prendre un gros uppercut par la figure. 
J'ai tout ressenti avec ce livre, je suis passée par une myriade d'émotions. De la joie, aux rires en passant par les pleurs et la colère, on a un vrai concentré de sentiments. Et c'est là qu'est le talent de Carène de nous faire vivre tout ça dans un si petit roman.

Mélissa m'a énormément touchée. C'est une ado comme il en existe des centaines, à l'âge où l'on doute de soi,où l'on se cherche, où l'apparence est primordiale. Elle a un léger surpoids mais pour elle, c'est bien plus que ça. Quand elle était en terrain connu, dans un lycée où elle connaît tout le monde, où elle avait sa meilleure amie à ses côtés tout était facile mais dans son nouveau lycée, son surpoids va rapidement être pointé du doigt, et les railleries du départ vont vite prendre un tout autre tournant.
 Plus des chapitres passés, plus j'avais de la peine pour Mélissa. Ce qu'elle vit et ce qu'elle doit endurer est juste atroce et certaines situations m'ont retournée le coeur. C'est une jeune fille qui manque cruellement de confiance en elle et ce qu'elle vit au lycée ne l'aide absolument pas. A de nombreuses reprises j'avais envie de rentrer dans le livre pour lui faire un gros câlin et apaiser ses peines. 
Même si je n'ai pas été d'accord avec les décisions qu'elle prend à la fin du roman, je les ai comprise, à la vue de tout ce qu'elle endure tout au long du roman.

Carène Ponte arrive à aborder un sujet grave qu'est le harcèlement scolaire en y mettant les mots justes, sans trop en faire, sans tomber dans le mélodrame toujours dans le réalisme et la justesse.
Le personnage de Mélissa est tellement réaliste, et je crois que c'est ça qui fait la force de ce roman, c'est son réalisme. Mélissa pourrait être n'importe qui et ça m'a terriblement touché. J'étais à la fois peinée et très en colère pour ce que vit Mélissa et je me disais mince quelqu'un autour d'elle va bien réagir, et non... Et c'est ça le pire dans ces situations là, c'est que personne ne réagit. Le harcèlement scolaire est un vrai problème de société que l'on ne doit plus taire et si des romans comme celui ci peuvent aider les gens à en prendre conscience tant mieux...
Tout ce que Carène nous expose est ancré dans la réalité, on passe de moments de joie, de bien être à des moments plus durs qui m'ont tirés les larmes. J'ai tout vécu avec ce livre, du rire, de la joie, des larmes... C'est un roman très addictif et la plume de l'auteure est belle et réaliste.

Vous l'aurez sans doute compris, ce roman est une pépite, un petit bijou qui devrait être mis entre toutes les mains, que tout le monde devrait lire et en particulier les ados...
Mon avis ne rend absolument pas justice à cette histoire et à ce personnage, donc s'il vous plait, lisez le!


Ma note:
5/5

mardi 6 novembre 2018

"Signé Sixtine" T1 (Derrière les étoiles) de Roxane Dambre


Editions Calmann Levy
Octobre 2018
324 Pages
16.90€


Résumé:

Journaliste pour ActuParis ! Sixtine n’en revient pas ; elle a enfin décroché le job de ses rêves. La jolie brune est aux anges. Tant pis s’il lui faut abandonner sa passion des tenues bariolées pour entrer dans sa nouvelle vie. Et peu importe si, au journal, on lui confie les sujets dont personne ne veut.
Sans se départir de son sourire, ni d’un manteau jaune poussin, la pétillante rédactrice se lance dans son premier reportage. Mais comment couvrir le très rasoir congrès de « Mathématiques appliquées à la relativité et à la cosmologie » et le rendre moins désespérément ennuyeux? Sixtine a une idée : suivre un jeune chercheur, qui a l’avantage d’être sacrément sexy pour un mathématicien, et ses collègues un brin loufoques. Mais bientôt, Elvis Ellroy, le King de l’astrophysique, est assassiné. Or ce dernier s’apprêtait à faire des révélations qui auraient bouleversé notre perception de l’univers…


Mon avis:

Je remercie grandement Babelio et les éditions Calmann Levy pour ce partenariat.

Roxane Dambre est une auteure que je ne connais que de nom. Certes j'ai déjà entendu parler de ces autres sagas, mais je ne l'avais jamais découverte et franchement ici ça a été une réussite!

Sixtine est une jeune femme qui après des années de pige est prise chez ActuParis pour être journaliste. Pour son premier sujet, elle se voit attribuer de couvrir un congrès, celui des maths appliquées à la relativité et à la cosmologie. Pas très réjouissant au premier abord, mais elle trouve un chercheur et son équipe qui accepte qu'elle les suive afin de pouvoir écrire son article. ET lorsque l'un des pontes de l'astrophysique sur le point de faire une grande révélation est découvert mort, l'enquête de Sixtine prend un tout autre tournant!

J'ai dévoré ce roman, tant je l'ai adoré! Une fois ouvert on a bien du mal à le refermer. J'ai tout aimé des personnages, à l'enquête en passant par le style de l'auteure.

Sixtine est un personnage que j'ai adoré. Elle est fraîche, pétillante. Elle adore s'habiller en couleur flashy, même quand on essaye de lui mettre des bâtons dans les roues elle ne se laisse pas abattre. Elle m'a fait mourir de rire à plusieurs reprises. Quand elle se retrouve au milieu de tous ces scientifiques, elle n'y comprend absolument rien, ça donne lieu à des situations extrêmement drôles. 
Les personnages secondaires ne sont pas en reste, ils ont chacun leur particularité, ils apportent leur petit plus à l'histoire et à l'héroïne. Mention spéciale pour Léonard et Joseph, un duo de scientifiques qui se chamaillent pour tout et pour rien, ils ne sont jamais d'accord et c'est vraiment comique!

Je me suis retrouvée complètement happée par le style de Roxane Dambre que je ne connaissais pas. C'est fluide, facile à lire mais surtout vraiment agréable. Les chapitres sont courts, c'est très addictif. Elle prend un sujet pas évident (et qui peut vite être rébarbatif) et elle arrive à nous le faire comprendre sans que ce soit prise de tête. Elle fait de l'astrophysique une matière accessible à tous. 
Mais ce que j'ai vraiment adoré, c'est la note d'humour du roman. Que ce soit par les dialogues, les personnages ou les situations, il ne se passe pas une page sans que j'ai rigolé. Même quand le meurtre intervient, elle garde sa note légère et c'est vraiment rafraîchissant. 
En ce qui concerne la fin, je ne vais pas vous en parler parce que c'est une fin à laquelle je ne m'attendais absolument pas, et si vous non plus, je ne veux pas vous spoiler. C'est une fin qui m'a surprise, que je n'aurais pas faite personnellement mais pourquoi pas!

En tout cas j'ai réellement adoré ma lecture. Une lecture sans prise de tête, drôle à souhait, avec des personnages haut en couleur, franchement j'ai plus qu'aimé ce roman!
Je suis très impatiente de découvrir la suite!


Ma note:
4.5/5

vendredi 2 novembre 2018

"Dracula, les origines" de Dacre Stocker et J.D Barker


Editions Michel Lafon
Octobre 2018
539 Pages
20.95€


Résumé:

À partir de pages inédites retrouvées dans les dossiers du célèbre créateur de Dracula, son arrière-petit-neveu, Dacre Stoker, a coécrit avec J. D. Barker, auteur de littérature fantastique, ce roman fascinant qui dévoile les véritables origines de Dracula, mais aussi celles de Bram Stoker.
Bram Stoker, vingt et un ans, est reclus dans une tour, confronté à un mal indescriptible. Armé d'un crucifix, d'eau bénite et d'un fusil, il prie pour survivre à cette nuit, la plus longue de son existence. Décidé à coucher sur le papier ce dont il a été témoin, Bram écrit sans relâche, narrant les événements qui l'ont conduit jusqu'ici...
Enfant maladif, Bram a passé ses premières années alité chez ses parents, à Dublin où sa nanny, Ellen Crone, a pris soin de lui, à sa manière... Quand une série de morts surprenantes se produit dans une ville voisine, Bram et sa sœur Matilda constatent l'étrange comportement d'Ellen. Le mystère s'épaissit de façon terrifiante jusqu'au jour où leur nourrice disparaît subitement de leur vie.
Des années plus tard, Matilda, de retour d'un séjour d'études à Paris, révèle à son frère qu'elle y a aperçu Ellen... et le cauchemar qu'ils pensaient terminé depuis longtemps ne fait que commencer.


Mon avis:

Je remercie les éditions Michel Lafon pour ce partenariat!

Je suis une adepte de l'histoire de Dracula. Depuis que je l'ai lu lorsque j'étais au lycée, je ne sais pas pourquoi mais ce personnage m'a toujours passionnée. Je n'ai donc pas hésité longtemps avant de craquer pour cet ouvrage et je remercie encore Camille des éditions Michel Lafon de m'avoir permis de le découvrir.

Je suis rentrée dans ce roman sans avoir de préjugés, en ne m'attendant à rien et j'ai vraiment adoré ma lecture. Au fil des pages j'ai vraiment retrouvé l'ambiance de Dracula et je salue les auteurs qui ont, selon moi, parfaitement réussi à recréé le mythe de Bram Stocker.

Nous suivons donc Bram alors qu'il est enfant et malade. Il souffre d'un mal que personne n'arrive à nommer. Il vit avec ses parents, ses frères et soeur et sa nounou Ellen. Celle ci prend soin de lui et le soigne jusqu'au jour où il guérit et cette dernière disparaît mystérieusement. La vie passe, les enfants Stocker grandissent et un jour en rentrant de Paris Matilda la soeur de Bram lui annonce qu'elle a vu Ellen et ça va être le début d'une aventure à laquelle ils n'étaient absolument pas préparé.

Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre en me plongeant dans cette histoire et j'ai beaucoup apprécié la direction qu'on pris les auteurs. Ils se sont servis des écrits originaux de Bram Stocker pour en tirer ce roman et j'adore l'idée.
Les personnages ont tous leur petite particularité et c'est ce qui fait que des personnages secondaires passent sur le devant de la scène à certains moments. 
Bram nous le voyons évoluer, d'un petit garçon malade qui ne peut pas sortir de son lit, à un jeune homme qui cherche des réponses et qui est un peu perdu, on doit bien le reconnaître. Il se pose beaucoup de question sur ce qui lui arrive, sur sa guérison miraculeuse, sur les événement qui s'enchaînent et le lecteur se pose les même questions que lui!!
Matilda, la soeur de Bram, est un personnage que j'ai adoré. Une jeune femme de caractère qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et encore moins par des hommes et pour l'époque ce n'était pas évident! C'est un des personnages les plus rationnels et réfléchis, c'est une femme de poigne comme je les aime!

Ce roman se découpe en plusieurs parties et je dois reconnaître que j'ai trouvé la première un petit peu longue et ça m'a fait peur pour la suite du roman, parce qu'un roman de presque 600 pages ça peut vite paraître très long! Les auteurs prennent le temps de poser le décor, leurs personnages, de donner au lecteur plusieurs pièces du puzzle sans qu'il puisse les assembler et lorsque l'action commence la lecture devient bien plus fluide. 
Une fois la seconde partie commençait, on va de révélations en révélations, l'action et le stress monte crescendo et le tout est porté par une écriture incisive et directe.
J'ai également apprécié qu'un épilogue et un extrait de journal nous soit offert ce qui clôture parfaitement le récit. Il en va de même pour les notes des auteurs où ils prennent le temps de tout nous expliquer, le pourquoi de ce roman et sur quoi ils se sont basés pour construire leur histoire, car prendre comme personnage principaux une personne ayant réellement existé n'est pas aisé, mais ça a été fait avec brio ici selon moi. Un roman que j'ai adoré que je recommande à tout ceux qui aime le mythe de Dracula et l'oeuvre de Bram Stocker.


Ma note:
4/5  

mercredi 31 octobre 2018

"Toi Moi Maintenant ou Jamais" de Emily Blaine


Editions Harlequin
Collection &H
2017
695 Pages
8.50€


Résumé:

Comme si sa vie n’était pas assez chaotique ! Entre les cours, l’examen du barreau qui approche dangereusement et sa relation avec Kyle qui bat de l’aile, Charlotte n’avait vraiment pas besoin d’une complication supplémentaire. Mais l’enveloppe est arrivée. Une enveloppe au papier crème épais, tamponnée d’un blason sophistiqué et reconnaissable entre mille. A l’intérieur ? Une invitation pour une soirée de retrouvailles entre lycéens diplômés de la promo 2005. Alors, les souvenirs ont afflué, la douleur s’est réveillée et son cœur, ce pauvre organe qu’elle croyait guéri, s’est gonflé d’un espoir coupable. Jérémiah… Son amour de jeunesse, un amour aussi intense et passionné qu’éphémère. Dix ans plus tard, osera-t-elle prendre le risque de le revoir ?


Mon avis:

Je découvre Emily Blaine petit à petit au fil de ses ouvrages et plus je la lis plus je l'adore!
J'ai acheté ce livre à la foire du livre de Brive l'an dernier en fonction des arguments de l'auteure et je ne regrette absolument pas ça a été un joli coup de coeur!

Charlotte vit à New York avec ses amies, elle prépare l'examen du barreau et elle est en couple avec Kyle. Sa vie est tranquille, sans vague mais un jour elle reçoit une lettre pour une réunion d'anciens élèves dans son lycée, elle sait qu'il y a de grandes chances qu'elle y croise Jérémiah, son ex petit ami avec qui la rupture a été vraiment compliqué. Elle pensait guéri de cette rupture et avoir fait le deuil de son amour de jeunesse mais les choses en seront pas si évidentes que ça face à la persévérance de Jérémiah!

Ce livre a été un véritable roman doudou. Ce style de roman où l'on se sent bien et que l'on a pas envie de terminer.
Ce roman se découpe en plusieurs parties, plusieurs temporalités et plusieurs points de vue. Alors dis comme ça ça peut paraître complexe et on pourrait vite être perdu, mais c'est sans compter sur le talent d'Emily Blaine, je ne me suis jamais sentie déroutée au cours de ma lecture.

J'ai adoré les personnages principaux. Charlotte n'aspire qu'à une vie tranquille entre ses amis et ses études et quand elle voit débouler à nouveau Jérémiah dans sa vie, elle le voit comme un perturbateur à sa sérénité. Lui qui est toujours dans les excès arrive dans l'existence de Charlotte comme un éléphant dans un magasin de porcelaine (Oui je suis d'accord cette expression est d'un autre temps!!). Et j'ai adoré qu'il perturbe Charlotte comme ça, qu'il bouscule son quotidien car à certains moments j'ai eu envie de la secouer pour qu'elle prenne enfin les bonnes décisions! Car oui son incessante indécision m'ont un peu agacé à certains moments, mais si elle avait cédé trop vite il n'y aurait eu aucun intérêt, c'est un fait!! A côté de ça c'est une jeune fille que j'ai beaucoup apprécié, sa vie n'a pas toujours été simple, elle a du faire face à des coups durs et pourtant elle a toujours réussi à aller de l'avant et à se reconstruire. Elle croit qu'en ayant une vie bien droite, bien ordonnée il ne peut plus rien lui arriver, elle met de côté toute les surprises que la vie peut lui faire, et Jérémiah n'a qu'une envie faire sauter tous les murs qu'elle s'est construit et derrière lesquels elle se cache...
Jérémiah, comment ne pas l'aimer. Alors oui certes, il a peut être certains clichés du héros de romance mais au fond n'est ce pas ce type de personnages qu'on a envie de voir quand on choisit de lire une romance? Il a un côté foufou que j'ai adoré. Il est imprévisible, charmeur, drôle et on sent qu'il aime Charlotte par dessus tout! Leur duo fonctionne parfaitement bien. C'est un peu la rencontre du feu et de la glace, mais quand ils sont réunis on sent qu'ils se complètent parfaitement et qu'ils sont fait pour être ensemble!

Le style d'Emily Blaine est une merveille. Il allie parfaitement humour, moment plus touchant et émouvant, elle met la juste dose de tout ça. C'est une écriture très fluide et addictive, parfait pour un roman de plus de 600 pages! Les pages se tournent rapidement et pourtant, je n'avais pas du tout envie de quitter Jérémiah et Charlotte! Comme je le disais plus haut c'est vraiment le style de roman où l'on se sent bien, réconfortant, un pur bonheur quoi!


Ma note:
5/5