lundi 23 avril 2018

"Un cri sous la glace" de Camille GREBE


Editions Le livre de Poche
Février 2018
7.70€
505 Pages



RESUME:

Emma, jeune Suédoise, cache un secret : Jesper, le grand patron qui dirige l’empire dans lequel elle travaille, lui a demandé sa main. Il ne veut cependant pas qu’elle ébruite la nouvelle.
Deux mois plus tard, Jesper disparait sans laisser de traces et l’on retrouve dans sa superbe maison le cadavre d’une femme, la tête tranchée, que personne ne parvient à identifier.
Peter, policier émérite, et Hanne, profileuse de talent, sont mis en tandem pour enquêter. Seul hic, ils ne se sont pas reparlés depuis leur rupture amoureuse dix ans plus tôt. Et Hanne a aussi un secret : elle vient d’apprendre que ses jours sont comptés.

S’ensuit un double récit étourdissant où chaque personnage s’avère cacher des zones d’ombres. À qui donc se fier pour résoudre l’enquête ?


MON AVIS:

Je remercie Babelio et les éditions Le livre de Poche pour ce partenariat!

Ce thriller me faisait envie depuis sa sortie en grand format donc j'ai été ravie de le recevoir dans le cadre de la Masse Critique Babelio. Et au final, même si je l'ai lu rapidement et apprécié, ce n'est pas un roman qui restera longtemps dans ma mémoire.

Emma entretient une liaison avec son patron Jesper mais celle ci doit rester secrète. En effet, celui ci a déjà des soucis avec les journalistes qui mettent l'accent sur les conditions de travail assez douteuses dans son entreprise alors si on apprend qu'il entretient une liaison avec une de ses employées, ça va devenir très compliqué pour lui.
Quelques semaines plus tard, Jesper disparaît et une femme est retrouvée décapité dans sa maison... 
L'enquête est reprise par Peter et il est assisté d'Hanne, profileuse avec qui il a eu une histoire des années plus tôt et qu'il a quitté sans aucune explication.

Ce roman est construit avec une alternance de point de vue. Le point de vue de Hanne, le point de vue de Peter et le point de vue de Emma, 2 mois plus tôt.
J'ai apprécié cette construction qui permet d'avoir réellement une meilleure implication dans l'histoire et d'être en totale immersion. On a tous les principaux points de vue et j'aime vraiment quand les romans sont construits de cette manière.
J'ai trouvé le rythme de ce roman assez lent, l'auteure prend le temps de bien poser ses bases. Au trois quart du roman, j'avais l'impression que l'enquête n'avait pas avancé d'un iota! Elle a un style assez descriptif, on se sent vraiment dans un Stockholm froid, humide et angoissant. Elle nous plonge dans une ambiance glauque et oppressante.

En fait, là où j'ai eu un peu de mal, c'est la difficulté que j'ai eu à m'attacher aux personnages. La seule pour qui j'ai eu un minimum d'empathie c'est Hanne. Elle sait qu'elle est atteinte d'une grave maladie et malgré tout elle fait preuve de courage en affrontant cette enquête sur laquelle on l'a appelé. Son mari est irritable au possible! Mais là encore, elle sait s'affirmer et prendre les choses en main.
Peter ne m'a fait ni chaud ni froid, vraiment. Ni apprécié, ni détesté, il m'a laissé impassible.
Emma est d'une grande naïveté. On voit dès le début que sa relation avec Jesper n'est pas saine. Elle se dévoue totalement à lui, et lui la traite avec beaucoup d'indifférence.

Même si le roman est bien construit, que l'auteure plante bien son décor et son ambiance, que ses personnages sont extrêmement bien travaillés et construits, j'avais deviné une grosse partie du dénouement (j'ai été surprise sur un fait du roman). Donc un livre qui m'a fait passé un bon moment de lecture mais ne restera pas un thriller impérissable c'est dommage car au vue des critiques, j'en attendais beaucoup plus.

Ma note:
3/5

mardi 17 avril 2018

"A la lumière du petit matin" de Agnès MARTIN-LUGAND


Editions MICHEL LAFON
Mars 2018
332 Pages
18.95€


Résumé:

À l'approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à peu gagnée par un indicible vague à l'âme qu'elle refuse d'affronter. Jusqu'au jour où le destin la fait trébucher... Mais ce coup du sort n'est-il pas l'occasion de raviver la flamme intérieure qu'elle avait laissée s'éteindre ?


Mon avis:

Je remercie Camille et les éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

Agnès Martin-Lugand je l'ai découvert avec Les gens heureux lisent et boivent du café, j'ai plusieurs autres de ces romans dans ma PAL, mais chacun de ses ouvrages est salué aussi bien par les lecteurs que la presse, je me suis donc plongée dans son dernier livre avec grand plaisir et ça a été un joli coup de coeur!!

Hortense est une femme professeur de danse. Elle approche des quarante ans et vit depuis 4 ans une liaison avec un homme marié. Hormis la mort de ses parents quelques années plus tôt, aucune ombre au tableau, elle mène une existence heureuse, entourée de gens qui l'aiment. Mais un jour, un incident va tout chambouler et tout remettre en cause, et elle va se rendre compte qu'elle ne vivait pas un si grand bonheur que ça...

Ce livre est tout en douceur, en délicatesse, c'est l'histoire d'une vie que nous conte l'auteure. 
Elle nous offre une héroïne tellement réaliste qu'il est très facile de s'identifier à elle. Bien que j'ai eu un peu de mal avec elle aux premiers chapitres, en tant que femme mariée, j'avoue que j'ai du mal avec l'infidélité, et la voir vivre une histoire avec un homme marié, j'ai eu quelques réticences... Puis quand un grain de sable vient enrayer la machine de sa vie, elle m'a semblé tellement plus fragile, elle m'a fait de la peine car elle se retrouve pas mal esseulée. Elle est pleine de vie, pleine de ressources. Elle affronte les épreuves de sa vie avec beaucoup de dignité et de courage. Elle trébuche et se relève avec encore plus de force et de conviction.
Il y a un autre personnage que j'ai vraiment beaucoup apprécié mais je ne vous en parlerai pas pour ne pas vous en dire trop non plus!

C'est le style de roman que l'on ouvre et que l'on a plus de envie de refermer. Non seulement la plume est entraînante et addictive, mais en plus Agnès Martin Lugand raconte son histoire avec beaucoup de douceur et de tendresse, presque de poésie je dirais. C'est une belle leçon de vie, elle nous montre tous ces petits instants qui font toute la beauté de la vie. Mais surtout elle nous amène à réfléchir sur la vie, le sens que l'on veut lui donner, penser à soi avant de penser aux autres. Nous avons la sensation d'être heureux mais le sommes nous vraiment?

La romancière nous emmène dans une parenthèse de vie, une pause dans le tumulte de notre quotidien pour plonger dans celui d'Hortense une héroïne touchante que j'ai pris plaisir à découvrir et à suivre pendant ma lecture. Même si on s'attend à la fin et que la surprise n'est pas vraiment au rendez vous, ça n'a nullement gâché ma lecture tellement c'est une belle histoire avec une écriture parfaite.
Un vrai coup de coeur comme je les aime!


Ma note:
5/5



samedi 7 avril 2018

"Jeux de glace" de Pauline LIBERSART


Editions BMR
Février 2018
Format Ebook
9.99€

Résumé:

Lors de la soirée d’inauguration des Ice Games, Justin s’est trompé de chambre. Trompé de lit. Trompé de fille.
Solène s’attendait de son côté à passer une nuit tranquille, mais y renonce et demande au distrait de rester.
Ils n’échangent pas leurs noms, profitent simplement de cette merveilleuse erreur, de cette histoire sans lendemain.

Mais après la nuit, vient le jour et la compétition : l’amour n’est pas au programme.
Solène redevient la redoutable princesse de glace qui glisse vers l’or, patins aux pieds.
Justin, crosse en main, s’élance à la tête de son équipe de Hockey, droit vers son but : le podium.
Ils ne craignent pas la chute – ils ne sont pas de ceux qui tombent.
Mais si l’amour, lui, leur était tombé dessus ? Pas sûr qu’ils soient entraînés pour ça…


Mon avis:

Je remercie les éditions BMR et le site NetGalley pour ce partenariat!

Pauline Libersart est une auteure que j'apprécie vraiment beaucoup (je vous rappelle le joli coup de coeur que j'ai eu pour la duologie Nick and Sara). A chaque fois, elle sait parfaitement se renouveler et nous entraîner dans des romances toutes plus différentes les unes que les autres. J'ai bien aimé celle ci mais je reconnaît qu'elle n'égale pas Nick and Sara...

Justin est une joueur de hockey canadien, véritable star dans son pays. Lors que la soirée d'inauguration des Ice Games, il se trompe de chambre et se retrouve dans la chambre de Solène, patineuse française de renom. Une histoire va commencer entre eux basée sur des nuits torrides. Aucun des deux n'avait dans l'optique d'entamer une relation amoureuse, car ils doivent être focalisés sur leurs compétitions respectives, et pourtant...

J'ai beaucoup aimé l'univers dans lequel nous entraîne Pauline Libersart, cet univers sportif au coeur d'une compétition internationale. Je me serai crue emporter en plein dans les JO d'hiver. 
Ses personnages sont agréables à suivre et très attachants.
Solène bien qu'elle soit assez froide au premier abord (elle n'est pas surnommée la princesse de glace pour rien!) est une jeune femme avec un caractère franc et entier, elle sait ce qu'elle veut et ce qu'elle doit faire pour l'obtenir. Elle a beaucoup de répartie et un sens de l'humour bien à elle (un peu comme le mien, pourri et j'ai adoré!). Mais petit à petit on la découvre avec des fêlures, elle n'est pas si infaillible qu'elle veut bien le laisser paraître. Justin peut être l'un des rares à la percer à jour.
Justin est au premier abord plus attachant. Il a tout du gendre idéal, malgré sa réputation de brute colérique! Il est vraiment posé, il a la tête sur les épaules et le succès ne le rend pas imbuvable. 

L'auteure a toujours cette écriture fluide et entraînante que je prends beaucoup de plaisir à lire. Ses personnages sont encore une fois réalistes (Justin est canadien, elle n'hésite pas à insérer par ci par là des expressions québécoises!!), bien travaillés et attachants. Elle nous plonge totalement dans la compétition des Ice Games (Nous avons le programme de la compétition au jour le jour à chaque début de chapitre!), elle maîtrise son sujet à la perfection, comme à chacun de ses ouvrages. 
En fait, le seul bémol que je mettrai à ce roman et qui m'a personnellement dérangée c'est l'accumulation des scènes de sexe. Il y en a à presque tous les chapitres et j'avoue qu'au bout d'un moment, ça m'a lassé...
Mais honnêtement, j'apprécie tellement cette auteure que je n'ai pas envie de lui en tenir rigueur!!

En bref, pas le meilleur roman de Pauline Libersart selon moi, mais si vous aimez les romances contemporaines et que les scènes de sexe à répétition ne vous gêne pas alors lancez vous, vous ne serez pas déçue! 


Ma note:
3.5/5

mercredi 21 mars 2018

"Etoiles dans le ciel du sud" de Elizabeth HARAN



Editions L'archipel
Février 2018
473 Pages
23€


Résumé:

Londres, 1954. Estella mène une vie des plus confortables... jusqu’à ce qu’elle découvre que son mari, en plus d’avoir fermé son cabinet d’avocat et dilapidé leur fortune, la trompe.
Le cœur brisé, Estella décide de refaire sa vie en Australie, où un poste de vétérinaire l’attend. Mais la jeune femme n’est pas seule à effectuer la traversée : elle est enceinte.
Arrivée à Kangaroo Crossing, Estella déchante. Peuplé d’une poignée d’habitants, le hameau est infesté de mouches et la chaleur y est suffocante. Et tous observent la nouvelle venue d’un œil suspicieux.
Parviendra-t-elle à gagner le respect et la confiance des habitants du village, plutôt rustres ? Un pari d’autant plus difficile à relever qu’elle leur a caché plusieurs pans de son passé. Et que ce dernier pourrait bien la rattraper...


Mon avis:

Je remercie encore une fois les éditions de L'archipel pour l'envoi de ce roman.

En une journée Estella perd tout. Après avoir appris qu'elle était enceinte, elle voit son mari qui la trompe avec sa cousine, qu'il est ruiné et qu'il souhaite divorcer... Alors qu'elle ne sait pas ce qu'elle va devenir, sa tante la pousse à accepter le poste de vétérinaire laisser vacant par son père récemment décédé en plein coeur du bush australien. Elle qui a toujours vécu dans le luxe londonien, le contraste va être saisissant et elle va devoir en plus se faire accepter par les habitants de Kangaroo Crossing assez hostiles à sa venue.

Je n'ai pas dévoré ce livre, j'ai pris mon temps pour le lire et le savourer. Déjà parce qu'il est assez dense et ensuite parce que j'ai tellement aimé me retrouver immerger dans le Bush australien que j'avais plaisir à m'y plonger.
Je me suis beaucoup attachée au personnage d'Estella. En un chapitre au début du roman, elle connaît toutes les émotions possibles. Elle apprend qu'elle est enceinte, puis elle se fait quitter par son goujat de mari. Dans ce tumulte d'émotions, elle se réfugie chez sa tante qui va l'aider à accepter les perspectives qui s'offrent à elle. Partir pour le fin fond de l'Australie n'était pas dans ses premiers plans, mais finalement elle va accepter de se faire à l'idée.
Tout au long du roman elle fait preuve de beaucoup de ténacité et de courage. ça ne va vraiment pas être gagner car dès le soir de son arrivée, les locaux ne sont pas vraiment ravie de la voir débarquer. Malgré toutes les difficultés, elle va faire front, elle va s'adapter. Elle ressent beaucoup d'empathie pour les gens, elle est très touchante et attachante. Mais à côté de ça, elle peut paraître très naïve à certains moments et ça peut être agaçant!

Même si bien entendu, une romance va éclore, ce roman c'est surtout l'histoire d'une femme qui va se reconstruire, se chercher et se trouver, l'histoire d'une renaissance. Comment une femme qui a toujours vécu dans le confort, qui a toujours été dorloté, va affronter les difficultés de la vie et y faire face. 
L'écriture de l'auteure est vraiment agréable et très immersive. Elle alterne les dialogues et les passages plus narratifs, ce roman se lit facilement. On est totalement plongé dans le Bush australien, son climat dur et aride, ses paysages de sable à perte de vue.

Ce roman est une superbe histoire de reconstruction avec des personnages attachants, une écriture totalement dépaysante, tout est réunit pour passer un très joli moment de lecture!


Ma note:
4/5

lundi 12 mars 2018

"Fall" de Candice FOX


Edition Michel Lafon
Mars 2018
473 Pages
19.95€


Résumé:

Si Frank Bennett se concentre assez, il peut parfois oublier que sa partenaire au département des homicides de la police de Sydney, Eden Archer, est aussi une serial killer.

Heureusement que leur nouvelle enquête va lui changer les idées. Dans les parcs de Sydney rôde un prédateur et le temps n’est plus au running… Une première victime est retrouvée défigurée. Alors que l’enquête avance, la petite amie de Frank, Imogen, enquête sur un cold case : deux enfants disparus vingt ans plus tôt, Eden et son frère !

Et il est clair qu’à poser trop de questions en lien avec eux, vous pourriez vous retrouver enterré aussi profondément qu’Eden a enterré son passé… 


Mon avis:

** SPOILER SUR LES TOMES PRECEDENTS **

Je remercie les éditons Michel Lafon pour ce partenariat!

Si j'avais beaucoup aimé le premier tome de cette saga, le second tome avait vraiment été une lecture en demi teinte. J'ai tout de même souhaité lire Fall car je voulais savoir comment l'auteure allait finir son histoire et ce qui allait advenir de ses deux personnages principaux. Et heureusement pour moi j'ai bien plus apprécié ce dernier opus!

Après une dernière affaire éprouvante qui a bien failli coûter la vie à Eden, Franck suit une thérapie pour combattre ses démons qu'il a du affronter lui aussi dans le tome précédent et la seconde vie de serial killeuse d'Eden de plus en plus dure à supporter pour lui. Mais voilà qu'une nouvelle enquête apparaît, une joggeuse est retrouvée totalement défigurée dans un des parcs de Sydney et qu'Imogen, la petite amie psychologue de Franck fouille dans le passé d'Eden et se rapproche dangereusement de la vérité...

J'ai retrouvé dans Fall ce que j'avais apprécié dans Hadès. Un thriller prenant et entraînant qui ne nous laisse pas beaucoup de répit. 

Franck avait connu beaucoup de souci précédemment, l'assassinat de sa petite amie a été un gros coup dur pour lui, il a sombré dans l'alcool et les médicaments mais il a bien remonté la pente et il est désormais en couple avec Imogen, la psy qui le suivait (pas très déontologique, je vous l'accorde!!). J'ai retrouvé le personnage plein d'entrain que j'avais apprécié dans le premier tome.
Eden a pas mal évolué également. Elle a manqué mourir lors de sa précédente infiltration, et elle se remet difficilement des blessures qu'elle a reçu. On la sent encore plus déterminée, hermétique aux sentiments, même si des failles peuvent apparaître à certains moments. Elle n'est pas entièrement inhumaine.
Imogen par contre m'est sortie par les yeux. Elle est infâme et imbuvable. Franck semble totalement aveugle à sa véritable nature et ça m'a profondément agacée!!
Hadès est bien moins présent dans ce tome ci. On l'avait bien découvert dans Eden, son passé, son vécu, comment il était devenu ce criminel si célèbre.
 Ici la part belle est faite à Eden et Franck, à l'évolution de leur binôme, de leur personnalité. Comment Eden gère son âme de meurtrière en série, comment Franck relève la tête, gère sa nouvelle enquête et son couple...

Même si le style de l'auteure est  très narratif, je l'ai trouvé moins lourd que dans le tome précédent, moins dense. On est toujours dans une ambiance bien particulière, assez sombre et oppressante. 
L'enquête est prenante et entraînante, nous avons très peu de temps morts dans ce récit et c'est vraiment appréciable. Je trouve que l'auteure a parfaitement mené son enquête, sa construction, le passé et l'évolution de son meurtrier, tout est extrêmement bien pensé.
Le seule chose que je regrette un peu avec ce roman, c'est la fin que j'ai trouvé un peu trop abrupte, la révélation qu'a Franck pour la résolution de l'enquête m'a semblé un peu trop facile... 
Pour ce qui est de la "vraie" fin de la trilogie, des personnages, j'avoue que je ne l'aurais pas fait finir comme ça, mais ça aura eu le mérite de me surprendre!

Une chose est sûre, pour toute personne aimant le thriller, les romans policiers à ambiance, je conseille vivement cette trilogie (en plus le premier tome sort en poche, donc plus d'excuse!), et pour ma part, je suivrais les autres livres de cette auteure qui seront traduits!


Ma note:
4/5








dimanche 25 février 2018

"Nick and Sara" T2 de Pauline LIBERSART



Editions BMR
Février 2018
414 Pages
18€



Résumé:

Plus de trois ans se sont écoulés depuis le cauchemar que Sara-Jane Delaney a vécu avec le mystérieux Nick Volkonsky. Pour la fille du sénateur, tout cela est derrière elle, elle a refait sa vie.
Quand une vidéo de son agression au Mexique surgit de nulle part, et que son père se retrouve accusé de corruption, Sara décide d'appeler son ange à l'aide.
Elle n'avait pas prévu que l'anonymat et la vie de Nick seraient menacés, qu'il serait rattrapé par ses ennemis, par son passé et ses secrets.
Alors que le danger est plus présent que jamais, Sara se refuse à perdre une nouvelle fois son protecteur. Elle est prête à tout pour le sauver, quitte à traverser l'enfer, une nouvelle fois...


Mon avis:

**SPOILER SUR LE PREMIER TOME**

Je remercie les éditions BMR pour ce partenariat et la confiance qu'ils m'accordent.

A la fin du premier tome, Nick et Sara se quittaient plus ou moins d'un commun accord, après avoir réalisé que leurs vies étaient incompatibles. Après avoir vécu l'enfer ensemble au Mexique, et une nouvelle aventure à Aspen, ils sont pu se dire au revoir comme ils le désiraient. Trois ans plus tard, alors que Sara a refait sa vie et commence un nouveau travail, la vidéo de son agression au Mexique fait surface et menace la carrière de son père. Elle décide dans un dernier espoir de faire appel à Nick. Leur retrouvailles vont être houleuses, et alors qu'ils croyaient le pire derrière eux, ils vont devoir faire face à une nouvelle menace.

Le premier tome avait été un gros coup de coeur, une romance sombre, dure, et très addictive. Ce second tome a été exactement dans la même lignée, j'ai adoré!!

Ce roman est partagé en deux "saisons", comme le premier. 
Dans la première, on a un récit assez lent, les retrouvailles de Sara et Nick, ils se retrouvent après 3 ans de séparation, font le point sur leurs vies respectives et sur leurs envies. Il y a beaucoup de non dits et de quiproquos et même si nous avons des rebondissements et de l'action, tout se fait assez calmement. Mais alors dans la seconde partie du roman, tout part en vrille!! On est dans un récit à cent mille à l'heure, face à des événements de plus en plus sombres, l'auteure ne nous laisse aucun répit et à aucun moment on ne peut reprendre notre souffle. Elle nous remet tous les ingrédients qui m'avaient captiver dans le premier tome.

Sara est totalement métamorphosée dans ce tome ci. On l'avait découverte certes courageuse, mais elle était quand même la fille à papa un peu naïve. Elle avait engrangé beaucoup de maturité et de sang froid. Maintenant elle est totalement sûre d'elle, elle mène sa vie comme elle l'entend, elle est plus forte qu'elle en a l'air. Lorsqu'elle apprend que la vidéo a été dévoilée, elle affronte les choses avec beaucoup de courage et de sérénité. Elle ne se cache plus comme la petite fille apeurée qu'elle a été.
Nick est incontestablement le personnage qui se dévoile le plus, que l'on apprend à connaître le plus. Il était très secret dans le premier tome, avec beaucoup de zones d'ombre dans son passé, on ne le connaissait pas vraiment. Nous avons désormais toutes les réponses aux questions que l'on pouvait se poser à son sujet. A part cela, il est égal à lui même, protecteur et violent, le bookboyfriend idéal! Attention, je ne dis pas que j'aime les hommes violents! Mais il protège Sara envers et contre tous, il est prêt à tous les sacrifices et à toutes les violences pour elle, et je trouve ça rassurant un homme capable de tout cela rien que pour nous, non? Mais on découvre également une autre facette de sa personnalité, un côté plus tendre, plus doux...

Le style de l'auteure est toujours parfait. Parfaitement rythmé, parfaitement dosé, à la fois rugueux à l'image de Nick et à la fois doux comme Sara. Elle sait parfaitement distiller l'action, le suspense ou les moments plus tendres et romantiques. Son récit est encore très addictif, tout s'enchaîne et s'imbrique parfaitement, une fois ce roman commencé il est très difficile de le lâcher. Attention cependant, il y a des scènes assez dures dans ce roman, comme dans le premier tome...
Avec cette romance, ces personnages, elle nous offre une belle palette de son talent car tout est réunit pour faire de cette duologie un superbe coup de coeur, comme ça a été le cas pour moi.

Le bonus à la fin permet de clôturer parfaitement la saga, de répondre à toutes les questions et d'avoir encore un petit bout de ces personnages que l'on quitte avec regret!


Ma note:
5/5




samedi 17 février 2018

"Bad for you" de Mia Carre


Editions Addictives
Février 2018
568 Pages
14.90€


Résumé:

Une seule règle : ne jamais céder.
Sally est photographe, journaliste, serveuse, rebelle… Mais surtout, Sally est libre.
S’attacher à un mec, très peu pour elle ! Et surtout pas à Elliott ! Le champion de moto-cross est séduisant, charmeur et irrésistible, elle l’admet… Mais il est aussi arrogant, moqueur, bref, insupportable !
Ils s’évitent depuis toujours, mais maintenant que le frère d’Elliott et la sœur de Sally se marient, c’est de plus en plus compliqué… D’autant qu’ils les nomment parrain et marraine de leur futur enfant !
Et si ça ne suffisait pas, le passé d’Elliott éclate soudain au grand jour, bouleversant toutes ses certitudes et le laissant sans autre soutien que Sally.
À eux deux, ils franchiront tous les obstacles ! S’ils ne s’entre-tuent pas avant…


Mon avis:

Je remercie Babelio ainsi que les éditions Addictives pour ce partenariat!

Même si je suis une grande lectrice de romance, je dois reconnaître que je n'avais jamais lu de roman des éditions Addictives, en grande partie à cause de leur grosseur! Il faut avouer que ceux sont toujours de belles briques et celui ci ne fait pas exception à la règle!

Sally vit à Londres depuis quelques mois et elle doit rentrer à New York car sa petite soeur va se marier mais surtout elle va bientôt accoucher. Sally retourne dans la Grosse Pomme un peu à reculons car la dernière fois les choses ne s'étaient pas vraiment bien passées avec Elliott, le frère de son futur beau frère! Vu que bientôt ils feront partie de la même famille, il va bien falloir qu'ils arrivent à se supporter et pour couronner le tout, Ann, la soeur de Sally a décidé de les mettre parrain et marraine du futur bébé...

La lecture de ce livre a été un peu particulière pour moi... J'ai mis pratiquement 5 jours à lire 150 pages et j'ai même pas mis 48h à lire les 400 pages qui me restait! 
J'ai eu beaucoup de mal au début car je trouvais ça mou, il ne se passait pas grand chose et c'était assez cliché. Puis on a une révélation à la fin de la première partie qui donne un tout autre élan à l'histoire et à partir de là, il m'a été très difficile de lâcher mon livre (heureusement que j'étais en repos et que je ne travaillais pas!).

J'ai beaucoup apprécié le personnage de Sally. C'est typiquement le style d'héroïne que j'apprécie. Elle a un fort caractère, ne se laisse vraiment pas marcher sur les pieds. Elle a beaucoup de répondant et Elliott en fait plusieurs fois les frais! Et à côté de ça, elle a eu un enfance assez compliquée. Elle a perdu sa maman très tôt et elle a du endosser des responsabilités vis à vis de sa soeur qu'une petite fille n'a pas à endosser. Son père s'est beaucoup (trop) reposer sur elle, et elle a du se forger une sacré carapace, on sent donc aussi toute sa fragilité par certains moments, même si elle tente de ne rien laisser paraître.
Elliott, je l'ai bien apprécié aussi. Champion de moto-cross, il est beau et sûr de lui. Alors oui à certains moments ça frôle l'arrogance (d'accord c'est carrément de l'arrogance) mais j'ai trouvé ça mignon! Un peu à l'image de Sally, il n'a pas été épargné par le passé, les épreuves qu'il a du vivre l'ont beaucoup endurci et, en plus, il va devoir affronter des difficultés supplémentaires. Mais là, il va pouvoir compter sur Sally pour l'épauler.

Leur couple fonctionne très bien, même si au début ce n'était clairement pas gagné! Ils s'envoyaient beaucoup bouler, ils ne se supportaient pas et pourtant l'attirance a fait le reste. En y réfléchissant bien, c'est comme si leur couple coulait de source. Ils sont à la fois très différents et pourtant très similaires. Ils se complètent parfaitement, ils se soutiennent, et leur couple est tout choupinet! 

J'ai adoré le style de l'auteure, très agréable à lire et très fluide. C'est très dynamique car il y a beaucoup de dialogues. J'ai apprécié qu'elle ne parte pas dans le style de romance à la Je t'aime moi non plus, avec des disputes, des larmes, des réconciliations... Pour donner du rythme, de l'intérêt et des rebondissements à son roman, elle part dans une intrigue sur le passé d'Ellitott et qu'est ce que j'ai adoré!!!

Donc, au final, même si le début de ma lecture a été un peu laborieux, je ressors de ce roman ravie de ma lecture. C'est le style de romance que j'apprécié avec des personnages forts que l'on quitte à regrets. Je conseille vivement cette histoire à toutes les personnes qui aiment les romance! 
En tout cas, une chose est sûre, j'ai été ravie de découvrir les éditions Addictives par le biais de la masse critique Babelio, et je relirai avec plaisir une de leur parution!


Ma note:
4/5