lundi 12 février 2018

"Le week end" de Natasha PRESTON


Editions Hachette
28 Fevrier 2018
18€
Lu au format Ebook


Résumé:

Une fête à la campagne, dans un chalet loin de tout, c’est exactement ce dont Mackenzie avait besoin. Peut-être aurait-elle attendu avec moins d’impatience ce week-end avec ses amis si elle avait su que, après une nuit aussi amusante qu’inoubliable, deux d’entre eux seraient retrouvés morts, sauvagement assassinés. Il n’y a aucune trace d’effraction, aucun signe de lutte, et les cinq survivants se suspectent les uns les autres. Quelqu'un ne dit pas la vérité. Et la première erreur de Mackenzie est de croire que ce cauchemar est terminé...


Mon avis:

Je remercie les éditions Hachette ainsi que le site NetGalley pour ce partenariat!

L'an dernier j'ai lu La cave de cette auteure que j'avais beaucoup aimé. Un thriller jeunesse mais qui n'avait rien à envier à certains thrillers pour adultes. J'étais donc impatiente de lire ce second roman de Natasha Preston. Et même si je l'ai moins apprécié que La cave, je dois reconnaître que j'ai passé un excellent moment avec Le week-end.

Mackenzie, presque 19 ans, doit passer un week end avec des amis dans un chalet isolé en pleine forêt. Même si elle aime beaucoup ses amis, en ce moment l'ambiance est un peu tendu avec Josh, l'un d'entre eux. Cependant la soirée se déroule parfaitement entre les six amis et le frère de Josh, Blake, qui s'est rajouté à la dernière minute. Ils rigolent, boivent beaucoup, bref une soirée adolescente parfaite. Mais le lendemain matin, au réveil, deux d'entre eux ont été sauvagement assassiné, sans qu'il y ait eu la moindre trace d'effraction. Mackenzie doit donc se rendre à l'évidence, le coupable est un de ses meilleurs amis, des amis qu'elle connaît depuis l'enfance et en qui elle a une confiance aveugle...

Même si ce roman n'est pas très long (240 pages en numérique), l'auteure prend le temps de planter son décor, de nous faire découvrir et apprécier (ou pas!) chacun des personnages de sorte que lorsque les meurtres arrivent, on se sent un peu comme Mackenzie, perdue, à ne pas savoir qui a bien pu faire le coup, et surtout pourquoi...

J'ai beaucoup apprécié Mackenzie, même si à certains moments, je dois reconnaître que sa naïveté m'a légèrement tapée sur le système. Certes, elle fait une confiance aveugle à ses amis, mais au bout d'un moment, face aux preuves, il faut bien qu'elle admette que l'un d'eux a fait le coup. Et elle met vraiment du temps à arrêter de se voiler la face! Il faut quand même lui reconnaître sa grande loyauté!
Cependant, l'auteure ne lui facilite pas à la tache. Tour à tour, elle sème des indices qui peut incriminer chacun des amis restants, ça ne doit pas être évident à vivre pour Mackenzie.

J'ai beaucoup apprécié ce roman car l'auteure nous mène par le bout du nez. A aucun moment, je n'ai su dire lequel était coupable. J'ai même soupçonné Mackenzie à certains passages! Elle nous sème des indices par ci par là, comme un jeu de piste. Même si je reconnais que certaines ficelles peuvent être assez grosses pour toute personne habituée à lire du thriller, c'est pour moi un très bon thriller jeunesse. Pour le public adolescent visé par ce roman, c'est parfait. C'est sanglant sans trop l'être et la tension est très présente tout au long du roman. Le suspense monte crescendo au fil des chapitres, on sent la menace qui plane sur Mackenzie, comme un étau qui se resserre. C'est une situation inconfortable pour elle et ça le devient pour la lecteur car on s'attache à ce personnage et on ne veut pas qui lui arrive malheur. 

J'ai beaucoup apprécié le style de l'auteur qui se veut percutant et fluide à la fois. Elle n'y va pas par quatre chemins pour nous énoncer les choses et j'ai aimé cela, qu'elle ne protège pas le lecteur (même si ça reste très soft!). Les chapitres sont courts, la tension est distillée au bon moment tout en étant très présente tout au long du roman. L'incertitude quant à qui a fait le coup fait de ce roman un vrai page turner car on veut savoir le fin mot. Elle maîtrise parfaitement le suspense en le faisant grimper petit à petit, puis plus la fin se rapproche,plus tout s'accélère vraiment.
L'auteure se permet même un joli twist vers la fin du roman, pour la plus grande joie du lecture et une fin plus que frustrante!!! Quand j'ai tourné la dernière page (enfin façon de parler puisque c'était sur liseuse!!!!), je m'attendais à trouver un épilogue, et non... C'est réellement très très rageant!

Donc pour résumer, sans être un immense coup de coeur, Le week-end aura été une très bonne lecture, captivante, pleine de tension, un thriller jeunesse que je vous recommande et qui plaira au plus grand nombre, j'en suis sûre.


Ma note:
4/5





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire