lundi 23 juin 2014

"Panic" de Lauren Oliver



Editions Hachette (Collection Black Moon)
368 Pages
18 Euros


Résumé:

Les règles de Panic sont simples. Tout le monde peut participer. Mais il n'y aura qu'un seul vainqueur. Carp, une petite ville minable de l'état de New York. Chaque été, tous ceux qui viennent de terminer le lycée peuvent participer à Panic, une succession d'épreuves plus dangereuses les unes que les autres. L'enjeu est de taille: une cagnotte de pus de cinquante mille dollars. Personne ne sait qui a inventé ce jeu, ni qui fixe les règles. Cet été, Heather entre dans la compétition par dépit amoureux. Elle pourrait, si elle gagne, quitter le mobile-home sordide où elle vit avec sa sœur; Lily. 
Dodge, lui, a une autre raison de participer au jeu de la Peur: venger sa sœur, qui a fini dans un fauteuil roulant, après une épreuve d'une précédente session de Panic. 
Manipulations, trahisons, révélations: cet été sera celui de tous les dangers.


Mon avis:

Je remercie William et toute l'équipe Black Moon pour ce partenariat!
J'ai découvert Lauren Oliver avec la saga Délirium (dont je n'ai lu que le premier tome d'ailleurs!!) et avec "Le dernier jour de ma vie" que j'avais vraiment adoré. Ici on est dans un autre style, mais j'ai tout de même adhéré!!

Carp est une petite ville paumée des Etats-Unis, où chaque été, après avoir obtenu leur diplôme, les dernières années peuvent participer à un jeu appelé Panic, une succession d'épreuves dangereuses. A la fin, il n'en restera qu'un, qui gagnera une jolie cagnotte! Heather accompagne sa meilleure amie qui souhaite participer, et lorsqu'elle aperçoit son petit ami dans les bras d'une autre, elle décide, sur un coup de tête de se lancer dans l'aventure. Dodge, lui souhaite participer uniquement par vengeance. Sa sœur a perdu l'usage de ses jambes en participant à ce jeu et il entend bien faire payer les responsables.

Heather est une jeune fille attachante. Elle est perdu, Carp ne lui offre pas beaucoup de perspective d'avenir. Elle a perdu son père, qui s'est suicidé, elle vit avec sa mère (qui passe beaucoup de temps à faire la fête avec ses "amis", à boire) et sa petite soeur dans un mobil-home. Pour couronner le tout, elle se fait largguer par son petit ami... C'est ce qui la décide à participer à Panic. Mais au fur et à mesure qu'avance le jeu, que se succèdent les épreuves, elle découvre de nouvelles facettes de sa personnalité et elle va voir dans le jeu une sorte de porte de sortie à son existence minable. Plus le jeu avance, plus elle veut gagner. J'ai beaucoup apprécié sa force de caractère, elle ne se démonte pas, elle affronte tout la tête haute, j'ai aimé cette dignité.
Dodge, l'autre protagoniste principal de ce livre, est différent. Bien sûr, il convoite la cagnotte de Panic, mais il agit avant tout par vengeance. Sa vie est motivée par ça, c'est SON but. Même si sa soeur essaye de l'adoucir, ça ne marche pas, il est véritablement obstiné, ça va lui coûter pas mal de chose au fil du roman.
Il y a également les personnages secondaires qui sont très présents et chacun à leur façon, ils apportent quelque chose. Nat, le côté drôle, la petite touche d'humour de ce roman, elle est pétillante, l'amie que l'on aimerait avoir, même si elle pense beaucoup à sa petite personne!
Lily, la soeur de Heather, j'ai apprécié leur relation. Elles sont soudées, envers et contre tous, elle se serrent les coudes. Heather ferait tout et n'importe quoi pour sa soeur. Une magnifique relation fraternelle.
Je pense que LE personnage secondaire que je sortirai du lot, c'est Anne. Un personnage anodin au premier abord, mais qui va s'avérer être l'un des plus importants de tous! Je ne vous en dirais pas plus, j'ai déjà trop parler (enfin écrit! Enfin vous comprenez!!!!).

Dès les premières pages, Lauren Oliver plante le décor. On est plongé dans la première épreuve de Panic. Les épreuves s’enchaînent. On se demande sans cesse quelle sera la suivante. Certaines m'ont, je l'avoue, fait peur pour les personnages, j'ai paniqué à plusieurs reprises!!! C'est un jeu assez cruel et sadique, car il pousse les candidats à affronter leur peur, il les confronte à ce qu'ils redoutent le plus et ce n'est pas sans danger. Mais derrière tout cela, je pense qu'il faut surtout y voir une leçon. Un message sur l'amitié, sur la confiance en soi, la confiance que l'on accorde aux autres.
J'ai retrouvé avec plaisir l'écriture de l'auteure, elle est simple et efficace, tout en étant très poétique. Elle fait pas mal de descriptions sans que ça en soit lourd. Elle a créé une atmosphère particulière à Carp, cette petite ville paumée, on la ressent très bien au fil des pages.  Cette atmosphère pesante, où les gens vivotent, le jeu et ses dangers qui sont sur toutes les lèvres... La fin m'a fait trembler, vibrer, j'ai craint le pire! (Non je ne vous dirais pas comment ça finis!!!!)
Le point négatif que je soulèverai toute fois, c'est la narration à la troisième personne. Malgré l'alternance des point de vue (entre Heather et Dodge), cette narration ne permet pas de se plonger totalement dans la vie et les sentiments des personnages. C'est réellement dommage, sans ça, ça aurait un sans faute!!!

En résumé, une histoire originale, qui nous plonge au coeur d'un jeu dangereux, toujours porté par la superbe plume de Lauren Oliver!


Ma note:
4/5




2 commentaires:

  1. Je vais le lire prochainement, j'espère que je vais aimer :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi!! Je viendrai lire ton avis!! :-)

      Supprimer