lundi 23 avril 2018

"Un cri sous la glace" de Camille GREBE


Editions Le livre de Poche
Février 2018
7.70€
505 Pages
Cliquer ici pour acheter ce roman!



RESUME:

Emma, jeune Suédoise, cache un secret : Jesper, le grand patron qui dirige l’empire dans lequel elle travaille, lui a demandé sa main. Il ne veut cependant pas qu’elle ébruite la nouvelle.
Deux mois plus tard, Jesper disparait sans laisser de traces et l’on retrouve dans sa superbe maison le cadavre d’une femme, la tête tranchée, que personne ne parvient à identifier.
Peter, policier émérite, et Hanne, profileuse de talent, sont mis en tandem pour enquêter. Seul hic, ils ne se sont pas reparlés depuis leur rupture amoureuse dix ans plus tôt. Et Hanne a aussi un secret : elle vient d’apprendre que ses jours sont comptés.

S’ensuit un double récit étourdissant où chaque personnage s’avère cacher des zones d’ombres. À qui donc se fier pour résoudre l’enquête ?


MON AVIS:

Je remercie Babelio et les éditions Le livre de Poche pour ce partenariat!

Ce thriller me faisait envie depuis sa sortie en grand format donc j'ai été ravie de le recevoir dans le cadre de la Masse Critique Babelio. Et au final, même si je l'ai lu rapidement et apprécié, ce n'est pas un roman qui restera longtemps dans ma mémoire.

Emma entretient une liaison avec son patron Jesper mais celle ci doit rester secrète. En effet, celui ci a déjà des soucis avec les journalistes qui mettent l'accent sur les conditions de travail assez douteuses dans son entreprise alors si on apprend qu'il entretient une liaison avec une de ses employées, ça va devenir très compliqué pour lui.
Quelques semaines plus tard, Jesper disparaît et une femme est retrouvée décapité dans sa maison... 
L'enquête est reprise par Peter et il est assisté d'Hanne, profileuse avec qui il a eu une histoire des années plus tôt et qu'il a quitté sans aucune explication.

Ce roman est construit avec une alternance de point de vue. Le point de vue de Hanne, le point de vue de Peter et le point de vue de Emma, 2 mois plus tôt.
J'ai apprécié cette construction qui permet d'avoir réellement une meilleure implication dans l'histoire et d'être en totale immersion. On a tous les principaux points de vue et j'aime vraiment quand les romans sont construits de cette manière.
J'ai trouvé le rythme de ce roman assez lent, l'auteure prend le temps de bien poser ses bases. Au trois quart du roman, j'avais l'impression que l'enquête n'avait pas avancé d'un iota! Elle a un style assez descriptif, on se sent vraiment dans un Stockholm froid, humide et angoissant. Elle nous plonge dans une ambiance glauque et oppressante.

En fait, là où j'ai eu un peu de mal, c'est la difficulté que j'ai eu à m'attacher aux personnages. La seule pour qui j'ai eu un minimum d'empathie c'est Hanne. Elle sait qu'elle est atteinte d'une grave maladie et malgré tout elle fait preuve de courage en affrontant cette enquête sur laquelle on l'a appelé. Son mari est irritable au possible! Mais là encore, elle sait s'affirmer et prendre les choses en main.
Peter ne m'a fait ni chaud ni froid, vraiment. Ni apprécié, ni détesté, il m'a laissé impassible.
Emma est d'une grande naïveté. On voit dès le début que sa relation avec Jesper n'est pas saine. Elle se dévoue totalement à lui, et lui la traite avec beaucoup d'indifférence.

Même si le roman est bien construit, que l'auteure plante bien son décor et son ambiance, que ses personnages sont extrêmement bien travaillés et construits, j'avais deviné une grosse partie du dénouement (j'ai été surprise sur un fait du roman). Donc un livre qui m'a fait passé un bon moment de lecture mais ne restera pas un thriller impérissable c'est dommage car au vue des critiques, j'en attendais beaucoup plus.

Ma note:
3/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire